We wish you…

C’est pas encore allumé mais s’est déjà en place « la rue de la Halle vous souhaite de Joyeuses Fêtes », « les vendeuses de votre Centre Commercial vous remercient de ne pas vous presser tous de mauvaise humeur dans leurs rayons le 23 décembre au soir et vous souhaitent de joyeuses fêtes quand même bande de brêles »

On était le 30 octobre et déjà conditionné: ne pas oublier de dire à nos proches combien on les aime à coup bougies parfumées et autre encyclopédie des maladies rares.
D’un côté, c’est pas désagréable Noël….C’est la seule fois de l’année où vous recevez un cadeau sans saouler votre entourage sur le temps qui passe, la 2ème possibilité étant votre anniversaire.
Pis c’est aussi l’occasion de remarquer avec émotion, l’évolution de vos proches sur l’idée qu’il se font de vous et comment vous faire plaisir…

Votre frère par exemple, pendant une période de votre jeunesse, il vous offrait des cd…Puis, il y a eu ce jour funeste où le cd de Sheryl Crow, vous l’avez laissé durant 6 mois dans son emballage d’origine qui portait la mention « ne pas ouvrir le plastique en cas de retour de la marchandise ». Après, les cd, c’était fini! Il a changé de tactique, en misant sur la mode. Des T-shirts « Gaston Lagaffe, l’ami des bêtes » et « Titeuf, je râle par principe » qu’il ne vous a jamais vu porter, même si vous n’avez jamais eu le cœur de les jeter …..ça sera et c’est toujours, d’ailleurs, vos pyjamas. Puis il y eu la période « c’est fou le nombre d’endroit où je peux mettre des photos de mes enfants afin de faire un cadeau sympa à la tata ! » Un calendrier, une tasse, un tapis de souris, un tablier ou plus traditionnellement, un cadre….

Votre grand-mère, après vous avoir fait hurler de peur avec une poupée qui marche, (mais pas n’importe comment, comme dans les films d’horreur, de manière saccadée en faisant beaucoup de bruit et une expression pas très avenante) a décidé une bonne fois pour toute que vous aimiez les chats et vous faites désormais sensation avec votre assortiment de vaisselle et autres linges de bains à grandes oreilles et yeux perçants.

Votre maman trouve que depuis que vous n’êtes plus en âge d’accepter avec le sourire ses pulls crochetés, vos cadeaux, vous vous les faites vous-même et si vous n’avez pas le temps, qu’importe, un podomètre qu’elle aura reçu à son travail ou un échantillon lait pour le corps en guise de remerciement pour avoir pratiquement racheté un rayon parfumerie, fera bien l’affaire.

Votre oncle a plein d’amis artistes à soutenir. Les cadeaux n’ont pas évolués et c’est pour toute la famille pareil. Une bouteille de vin en bois qui est en réalité un poivrier ou « Les Aiglons en concerts »

Enfin, votre père a beaucoup aimé la période où vous vouliez tout faire comme votre frère. Il pouvait sans soucis vous offrir des ordinateurs qui parlent et des voitures télécommandées. Maintenant c’est fini tout ça, les goûts des filles, c’est les goûts des filles, c’est compliqué, vaut mieux pas s’y aventurer ! Des fois elles reviennent de chez le coiffeur pire qu’avant de partir ou avec des trainings hors de prix qu’elles n’utilisent même pas pour faire du sport…. C’est compliqué les filles… Vaut mieux leur donner de l’argent pour qu’elles s’achètent leur training hors de prix.

Quant à vous, votre famille a décidé que vous aviez du goût et que c’était une excellente idée de faire pot commun et que vous vous chargiez des cadeaux de tout le monde. Bêtement, vous allez leur demander à chacun ce qui leur ferait plaisir et devant l’éternel « oh! pas de cadeau merci! » vous vous retrouverez, comme tous le monde, dans les rayons du centre commercial, le 23 décembre au soir, de mauvaise humeur, à martyriser les vendeuses.

Laisser un commentaire