La pensée positive

L’être humain est ainsi fait, on déteste l’impuissance, on voudrait avoir réponse à tout…. Que fait-on quand une personne vient nous raconter un problème quel qu’il soit? On trouve 10 exemples où l’on a vécu la même chose, et on explique comme finalement tout va beaucoup mieux maintenant, mieux qu’avant, quitte à réinventer l’histoire. Tout cela pour éviter de dire : « ouah ! La tuile ! Galère… non vraiment, j’aimerais pas que ça m’arrive…. ». On rajoute un peu de « pensée positive autoroute» best seller de la Fnac, genre « change de point de vue et tu verras, ton problème changera et bla bla »
Evidement le « best seller » de la Fnac, on le sort lors d’un problème gérable, style rupture douloureuse par sms malgré la gentille carte de la St-Valentin…. Dans le cas d’une maladie dépassant la simple intoxication alimentaire, on évite.. Quoique…..On est étonné parfois.

Ben moi je m’en fous complètement de savoir que de me faire jeter me rendra plus forte quand j’aurais dépasser le stade des scénarios du crime parfait…. je ne veux pas changer de point de vue quand en l’espace de deux semaines j’ai réussi à écrire 3 lignes qui n’auraient même pas été retenue pour un épisode d’ « Hélène est les garçons ». Je réclame le droit à la pensée réaliste, à la déception, à avoir envie de me rouler par terre quand ça ne marche pas comme je veux. Je veux pouvoir, faire une théorie théâtrale comme quoi tout est foutu et me payer le luxe de soutenir exactement le contraire 10 minutes plus tard, Ah oui ! Je veux pouvoir me contredire aussi….
La pensée positive m’emmerde prodigieusement…

Avoir des failles, ne pas suivre la pensée unique, toute positive qu’elle soit, vivre pleinement les bons comme les mauvais moments, ça me correspond plutôt bien.

Etre civilisé, c’est important

Aujourd’hui au volant de ma voiture, une piétonne venant depuis mon angle mort s’est mise à courir pour traverser au feu rouge. La voyant au dernier moment, j’ai freiné. En guise de remerciement pour ne pas l’avoir écrasée, j’ai eu droit à un majeur tendu, sans même un regard histoire de voir ou se trouvait le danger, et si j’allais réussir ou non, à l’éviter. Une telle confiance en mes réflexes et en Peugeot, je trouve ça admirable, ça force le respect. Par contre, la gratitude des miraculés n’est plus ce qu’elle était….
De mon côté je n’ai rien fait de particulier à part freiner.. pas de coup de klaxon, pas de signe de mauvaise humeur ostentatoire, rien…. je n’ai pas son talent de gestion des urgences, et je me suis limitée aux règles de survie élémentaire….
Puis, j’ai réagi en adulte. J’ai voulu abandonner mon véhicule en plein carrefour, afin de lui courir après et discuter deux minutes sur nos visions opposées de la courtoisie et, si besoin, lui foutre une bonne tarte dans la gueule, histoire d’élever le débat du «doigt tendu» que je trouve un peu fade et stérile…. Mais voila, heure de pointe, belles bottes, mini-jupe et veste neuve, je n’avais apparemment pas prévu de me battre sur le trottoir ce matin…. Donc j’ai continué.. tout en me disant « Et si je ne l’avais pas vue ? Et si au lieu de freiner, j’avais appuyé sur les gaz ? J’espère que je ne lui aurais au moins pas cassé son majeur pour qu’elle puisse me faire des « fucks », gisante sur son passage piéton….»

Il y a un petit garçon que je connais bien, ce petit garçon est adorable le 98% du temps et utilise les 2% restant pour faire ce à quoi nous aspirons tous, vivre comme il l’entend. Ce qui engendre friction, et punition car il doit être civilisé et poli même avec sa tante. Mais s’il savait que la politesse, ce n’est pas un médicament…. que ça ne le protégera en rien contre les injustices et les trahisons, ni ne l’empêchera de se faire larguer du jour au lendemain sans classe et panache ….S’il savait tout cela…. Alors, la prochaine fois que j’aurai la langue levée pour lui faire une théorie sur l’importance du respect d’autrui, je penserai à la mal lunée du passage piéton et je lui parlerai plutôt de la nécessité d’avoir une assurance complète pour son véhicule et une excellente protection juridique …..
« Mais je sais bien, Monsieur le Juge, que j’avais réussi à l’éviter…Mais voyez-vous, elle m’a fait un petit signe de la main, et là, mon pied à malheureusement abandonné la pédale de frein, pour écraser celle des gaz…. Vraiment, je ne comprend pas… »

Les vues en face

Connaissez-vous le compteur de « vues » sur Youtube ? Le compteur de vues, c’est le petit chiffre qui vous indique combien de personnes ont partagé vos moments de franche rigolade.

La création, jouer, c’est agréable certes. Mais si tu ne veux pas rester à tout jamais la star de ta grand-mère, il y a forcément un moment où tu dois:

1.te confronter à l’avis de tout le monde
2.te mettre face l’impacte de ton travail sur le public (en plus simple, savoir si les gens en ont qqch à foutre de ce que tu racontes…..)

Le point numéro 1 , c’est le plus simple à obtenir. T’as rien à faire, même si tu n’en veux pas, tu n’y échappera pas, il vient de tout manière. Donc à force, on s’habitue aux phrases du genre:
« t’as des trucs pas mal »
« ça m’a fait sourire »
« j’ai rien regardé, je ne sais absolument pas ce que tu fais, mais je vais te donner mon avis, car c’est un de mes hobbies énoncés dans mon cv : roller/course à pied/donner mon avis »

Le point numéro 2, c’est différent. Le grand avantage d’internet….. t’es pas dans un théâtre rempli tant bien que mal avec des gens que tu as obligé à venir, mais t’es tranquille dans ton salon. Jusqu’au fameux compteur de vues…… C’est le petit détail qui vous fait avoir le regard fixe après l’avoir regardé toute la journée en faisant des « f5 » nerveux pour mettre à jour la page et qu’il ne bouge pas, le salaud. C’est le petit plus qui vous fait passer pour « légèrement exaltée » auprès de votre entourage : « Le compteur a bougé, LE COMPTEUR A BOUGE !!! c’est toi qui est dessus ? hein ? Oui ? Non ? Avoue !!!!! Je vous l’ai dit, vous n’avez droit qu’à UNE vision ! Plus, ça fausse ma statistique sur ma popularité chez la ménagère de moins de 50 ans détestant les gosses »

Puis vient, ce que l’on peut appeler le syndrome de l’anticipation catastrophe :

«Ça ne bouge pas, ça ne bougera jamais, je resterai toute ma vie une artiste incomprise. Je mourrai seule et abandonnée, le doigt sur ma touche f5» (oui j’ai un don de tragédienne, je m’en sers pour attirer la sympathie et éviter certaines tâches ménagères)

Donc, depuis deux semaines, j’ai F5 décalqué sur mon index droite. J’ai sans cesse un œil sur le sympathique graphique avec la petite carte du monde (cadeau bonus de Youtube) pour savoir où sont regardées mes vidéos et pour vérifier qu’une popularité soudaine ne vienne pas du fait que l’on me confonde avec le bébé Ouzbék (voir post précédent). Aujourd’hui, je n’ai aucune certitude sur l’avenir…. Ce que je sais, c’est que j’ai mis en échec la psychiatrie freudienne….

You soui sour Youtube

Ayé ! pour des raisons de simplicité de partage de « la Alexia Bonne Parole » autour de vous, j’ai mis deux vidéos sur youtube, à savoir :

Le baby-sitting (et on me donne toujours des gosses à garder, franchement, je ne sais plus quoi faire…..)

L’ado (ou comment une simple vidéo peut vous faire descendre à -10 dans l’estime de votre mère….)

Pour avoir le lien, il faut simplement cliquer sur le logo Youtube en bas à droite de la vidéo.

A part ça, c’est fou le nombre d’Alexia qu’il y a sur Youtube…

Alexia est : une chanteuse des années 90 tout en maillot de bain et en voiture décapotable,
Ou encore : un cheval sautant à l’obstacle
Encore mieux : une petite ouzbek qui fête ses deux ans…..

Bref, je me prévoie un grand avenir sur le devant de la scène ouzbek très prochainement.

Bon ben….La parole à (2):

Suite à quelques réclamations dues à des égos surdimensionnés, les quatre premiers états d’Alexia ont également demandé à pouvoir s’exprimer dans le blablablog.
Moi, je n’étais pas forcément pour….mais voila… la pression était trop forte, dans un accès de faiblesse, j’ai cédé (je sais, le mythe s’effondre).

Petite Alexia :
«tu sais Mathieu, j’ai décidé que quand je serais plus grande, j’écrirai des histoires drôles parce que, mon gag sur « chui tombé au plafond », et ben des fois, tu sais, il drôle ce gag…. Alors j’en ai fait d’autres comme par exemple « euh maman j’ai mis du feutre sur ta nouvelle robe… » Tu sais ce que tu fais Mathieu ? Tu vas le dire à ma maman mais tu racontes le gag, comme si c’était toi qui avais mis du feutre sur sa nouvelle robe d’accord ?»

Alexia a fait une rencontre :
«Ouais ben ça marche pas très fort les rencontres en ce moment…. Je ne sais pas de quoi ça vient…. Pourtant je n’imite plus l’aquagym des huitres dans mon estomac et BURP…. Je l’ai remplacé par la choré « des ovaires qui font le grand huit pendant mes règles ». C’est tout de suite plus classe non?»

Alexia chez le psy :
«Après quelques séances de thérapie très utile et qui marche, je dois le dire, très bien… ma psy m’a annoncé qu’elle prend sa retraite anticipée… Aucune importance j’ai fait beaucoup de progrès. J’accepte désormais que l’on dise « ma sœur joue à cochon pendu », ça ne m’angoisse pratiquement plus… Par contre, je ne souhaite pas trop m’étendre ici sur internet…. Voyez-vous, depuis quelques jours, je pense que le FBI ou le KGB écoute mes conversations téléphoniques…. Je n’aimerais pas leur faciliter la tâche pour me retrouver, c’est normal….»

Alexia chez le gynécologue :
«J’ai changé de gynéco mais je ne lui ai JAMAIS rendu son speculum…. Vendu sur Ebay. Et bien, vous saurez que les articles de deuxième main en gynécologie se vendent très bien. Oui je sais, c’est horrible….>

La parole à:

Aujourd’hui, c’est spécial. Ben ouais, il y a des super nouvelles scènes…. Alors, pour fêter ça, le blablablog donne la parole aux quatre nouveaux états d’Alexia

Ado Alexia : «Suite à un mois de mon régime Coca/Chupa Chups arôme fraise, Béa ressemble au ptit gros de South Park…. Pour tout ceux qui ont rencontré le même problème, faut remplacer le coca par du pepsi…. c’est suuuuper efficace ! et merci de signer ma pétition pour que Fabienne se douche après le cours de Gym. J’étais à côté d’elle en science nat, elle puait plus que la grenouille à disséquer»

Alexia baby-sitter : «Je suis enfin redescendue de ma chaise (merci à mon voisin qui m’a très gentiment prêté son balai, je l’ai malheureusement cassé ainsi que ma télé et mon jolie vase).Je suis donc entièrement disponible pour garder vos petits chérubins mais à VOTRE domicile. J’ai élargis mon répertoire de comptines pour les faire dormir, et me déplace avec ma guitare. Elle s’avère également très utile en cas de coucher difficile (surtout quand on a cassé son balai).»

Alexia Prof de théâtre : «Coupure pub ! Ma classe d’arts dramatiques va faire prochainement un spectacle, venez nombreux ! Vu que je n’ai que deux élèves, je jouerai également un petit rôle.Il s’agit de la pièce:
«Gertrude et Madeleine»
Dans le rôle de Gertrude : Martine
Dans le rôle de Madeleine :Moi
La fille qui se suicide au début : Elisabeth »

Alexia Artiste :
«JE SUIS UN GENIE quand les gens vont voir mes nouvelles vidéos …dans tous ses états, ça va être le choc intergalactique!»

«OOOON m’a dit que je parlais trooooop fort, que j’étais pas gentille avec les enfants, que je trouverai jamais personne qui voudra se marier avec moi après avoir vu mes vidéos et c’eeeeeest vraaaaai»

Retrouvez tous ces Brand New personnaidges « …..dans tous ses états ». Pis si vous les avez déjà vu, c’est permis de les revoir, parce qu’il y a des fois des trucs marrants qu’on voit pas la première fois…. Oui c’est vrai!

Je compte jusqu’à trois!

Elle nous apportait du réconfort, l’espoir d’un avenir meilleur, que l’on ait des enfants ou non.
On s’est tous demandé un jour ou l’autre « MAIS COMMENT ELLE FAIT SUPER NANNY ??? » après avoir honteusement proposé de payer en minutes de télé ou bonbons divers un petit despote de 4 ans qui lui, n’avait pas écouté la pages A4 des « règles de la maison » qu’on avait pris soin d’accrocher en-dessous de l’horloge de la cuisine….. ça devait venir du tailleur….
On a tous compté jusqu’à trois juste après avoir menacé d’une punition si on arrivait jusqu’à ce fameux chiffre, en se mettant à sa hauteur, en lui expliquant le pourquoi du comment. On était arrivé jusqu’à 10 en ayant envie de pleurer….. Ça devait venir de la queue de cheval….
On a tous tenté de désamorcer un gros chagrin en s’asseyant sur son lit et en discutant les yeux dans yeux…. Mais on a entendu « Je t’aime PLUS de toute ma vie » au lieu de « J’ai peur du noir…. ». Les lunettes peut-être.

Aujourd’hui, elle est partie, avec sa queue de cheval, son tailleur, ses lunettes, et pour ma génération qui s’avère assez nulle en matière d’éducation, pour tout ceux qui deviennent sourd à force de pousser le volume de leur Ipod lors des trajets en bus, ou qui ont un « lancé de cadis » qui les démangent dans la queue du Super Marché, elle va bien nous manquer Cathy….

L’après-tournage

Attention, ceci est du deuxième degré… la maltraitance du monteur de mes scènes n’est que pure fiction…. Dans la vraie vie, il m’adore, aimerait me voir plus souvent et participe à mes séminaires de pensée positive

-Là il faut faire un « psssscht claque » qui finit la scène en douceur tout en repartant « badaboum » direct sur la réplique suivante, en coupant le moment où je respire et quand je tourne la tête à gauche, parce qu’autrement, c’est dramatique… plus de rythme, ça retombe comme un soufflé on m’écoute plus, on fait son menu du lendemain midi.
-Ok alors psssscht claque badaboum = fondu enchainé
-Voila….. pis t’as coupé la voix off, mis du texte à la place, c’est bien ! mais on entend encore, un son…Tu sais quand elle dit « Elle fut une référence pour les plus jeunes » Je crois que c’est le « …nes » de « jeunes»
-Non, on entend pas…
-Si, on entend !
-Dans ta tête tu l’entends…. Mais sur la bande son, tu vois, quand c’est plat comme un électrocardiogramme, c’est qu’il y a rien! Que dalle! Pas de bruit, même pas une vieille tante trépassée qui essaye de rentrer en contact, RIEN !
-Mmmmm…. Ok… Pis on fera comme si on entends pas le « ..nes » de « elle fut une référence pour les plus jeunes ». On pensera à autre chose. Mais faudrait prévenir en dessous de la vidéo « à la troisième scène de « L’ado », il y a un son que l’ordinateur n’entend pas mais qui existe et qui n’a rien à faire là…. Alors faites autres choses… Claquez des doigts, chantez « mon ami Pierrot », marchez sur la queue de votre chat pour faire diversion, n’importe quoi, mais pour le bien de ma santé mentale, faites comme si vous n’aviez rien entendu…. »
-Tu veux vraiment que je rajoute ça en intro ?
-ça, ou alors, tu passes une journée avec moi après que l’on m’ait fait une remarque comme quoi le « …nes » aurait pu être joué différemment…. Oui, on est toujours étonné de ce que mes nombreux metteurs en scène retiennent de ce que je dis…..
-…..? pis là, t’as entendu, quand tu t’énerves, le son sature….
-C’est vrai… j’ai la sale habitude de crier quand je joue quelqu’un qui s’énerve…. Fais moi penser d’écrire des répliques comme:
« oh c’est pas très gentil »
« là tu pousses le bouchon un brin trop loin »
Rien dans la voix, tout dans le doigt pointé et le regard sévère comme super Nanny, afin d’éviter ce genre de désagrément….
– T’as d’autres remarques ?
– Oui ! Tripatouiller sur ton truc là…. Ma tête ça va pas…..faudrait me faire un teint de rose qui reflète mon intériorité : zen et qui aime son prochain.
-Donc, je récapitule : un « psssscht claque » et on en a fini non ?

Les bonnes résolutions d’Alexia

-ça serait sympa de boire un verre à l’occasion!
Veut dire : ça serait sympa de boire un verre à l’occasion!
La vie n’est pas un de mes sketches. Ne pas modifier la phrase dans ma tête en : « nous allons boire un verre demain et après ça serait sympa d’acheter une maisons avec les 2 chambres pour les chiliens que nous allons adopter ».
Se rappeler : cerveau hyper actif dans des dialogues imaginaires….ne pas s’emballer

-Ok, je vais aller voir ton site, et après je te fais ma critique détaillée ! Moi aussi j’ai un don au niveau de l’humour, je pourrais te donner quelques conseils de mise en scène ! Ro t’as vu, le serveur a failli te renverser le café sur les pantalons, ça c’est une SUPER idée de sketch !
Ne pas pleurer

-Oui alors j’ai vu tes sketches, c’est bien mais je pense qu’il faudrait rajouter quelques chutes comiques comme un serveur qui te renverse du café sur les pantalons. Dans ton sketch sur le sport par exemple.
Ne pas frapper

-de qui ? de quoi ? de comment ? des sketchs ? Propose de faire la deuxième partie de la soirée de Gymnastique du village ! Je connais la présidente !
Apprendre à maman à se servir d’internet afin qu’elle comprenne mieux mon concept

-Mon mari est un immense connard, je le quitte!
Copine Hélène pour la 150ème fois, ne le quittera pas son immense connard de mari. Ne plus me faire avoir et partir tête baissée en m’inspirant de son histoire pour faire un personnage masculin peu flatteur, ça m’évitera la gêne quand elle m’annoncera que c’est l’amour de sa vie.

-Patrick, Jérôme, Guillaume souhaitent vous ajouter en ami sur facebook.
Je ne connaîtrai pas Patrick, Jérôme ou Guillaume…..
Non, ça ne sera pas encore la célébrité. Leur 2ème mail fera trois lignes et dira « ah ouais, un site, super, non je ne savais pas… Tu couches ? »

-c’est Noël, c’est Noël ! Mon cœur est en fer eeeeeuuuuuh
-Non, c’est mon cœur est en FÊTE eeeeeeuuuuuuh
-Ils se sont trompés quand ils ont écrit les paroles sur ta feuille, c’est mon cœur est en FER EEEEEUUUUUUH!
Oui c’est très drôle. On prend le petit carnet et on note….Mais on MODIFIE un brin l’histoire cette fois….. Dans 10 ans, petit neveu aura 14 ans, ça serait bien que lui au moins ne me dise pas « je voulais te dire un truc, mais finalement…non, j’ai peur de dire une connerie et de me retrouver dans un de tes sketches….

Et cette année, c’est promis, afin d’éviter que l’on se sente obligé de me le raconter dans son intégralité, je CONNAITRAI le sketch de l’avion Barbie de Foresti….

L’avant tournage

Voilaaaa, tout d’abord ; MERCI MERCI MERCI les filles pour votre participation à mon projet ! On va s’amuser (mais oui vous verrez….). Et je vous promets de ne plus pleurer si vous ne dites pas un mot exactement comme je l’avais pensé en l’écrivant, ou si je pleure, de le faire plus dicrètement.

Je vous transmets en fichier joint les principaux changements des textes pour « Alexia fait du baby sitting et Ado Alexia »….Il y a les textes + 6 pages bonus de la psychologie détaillée de vos personnages respectifs. ça ne peut que vous aider à les « incarner » (c’est normal, ne me remerciez pas….).

Pour Alexia fait du baby-sitting, j’ai abandonné l’idée d’inclure un enfant faisant du break-dance, l’enfant en question se trouve être un peu récalcitrant et franchement nul dans son apprentissage. De toute façon, il sera indisponible quelques mois……Vous saviez-vous, qu’il fallait un casque pour faire la toupille sur la tête ? Par contre j’aurais besoin d’un cheval, capable de dire l’alphabète en rotant…..(au moins jusqu’à M), l’une de vous en connais un ? Si on ne trouve pas, on fera sans, mais la scène risque de perdre en intensité comique, ça serait dommage. J’avais déjà fondé beaucoup d’espoir dans le gamin, si en plus je dois abandonner le cheval……
Pour « Ado Alexia », Sandrine, j’ai rajouté quelques kilos à ton personnage afin qu’il contraste avec Alexia dans sa jolie robe de bal.
Je t’ai également coupé des scènes, car au répét, je ne te sentais pas très très à l’aise . Donc on enlève le passage ou je te lance une brique au visage, comme ça j’aurais plus de temps pour mon play-back « c’est moi la fée clochette » en fin de scène.

Je t’ai également acheté une perruque, tu verras. TOP. J’ai d’ailleurs choqué la petite vendeuse brésilienne…

« mé madame, pourquoi vous préné pas celoui là qui irez mieux. Oh celui la j’adooooooore »
« ouais ben le but c’est que la fille en question soit moche…. »
« ? ah… vous éte sur que vous voulé pas un boua (boa) avec, ça seraiiiit boooo » MDR
Finalement, j’ai acheté le « boua », c’est KITSCH au possible, ça va te finir !!!
Rolala comme j’ai hâte d’y être !!!!

Alors comme d’hab, vous apprenez vos répliques et les miennes afin de me les souffler le moments voulu… C’est pas évident pour moi de vous houspiller pour que soyez (à peu près) juste, et savoir ce que je dois dire, je ne peux pas tout faire……

On a du pain sur la planche les filles 😮
Ti amo mucho bene (olé)

Alexia

Les oncles et tantes

On se reconnait entre nous…. les oncles et tantes. Dans un magasin de jouets, un après-midi, un monsieur l’air exténué avec une barbie queue de syrène. Toi avec le catalogue playmobiles avec les numéros de préférence 1. pour le train 2. pour les travaux 3. pour la tractopelle.
Tu te rabats sur la première vendeuse que tu vois : « Il n’y a RIEN dans votre magasin QUI CORRESPOND A MES NUMEROS »
Tu deviens très jalouse de l’oncle à la « Barbie queue de syrène » et tu prends le premier playmobile portant ce qui ressemble vaguement à un casque de chantier, puis tu rentres triomphale à la maison, afin de bénéficier d’un repos bien mérité, le repos du Juste, celle qui fera plaisir à son petit chérubin de neveu.
Quelques jours plus tard :
-Alors, tu l’as écrite cette lettre au Père-Noël (triomphante, toujours)
-Non je le fais demain (petit neveu, avec toute la candeur de ses 4 ans)
-Ah ah ! Ben on sera le 21 faut te dépêcher (encore triomphante et absolument décomplexée de participer au gros mensonge du Père-Noël, alors que c’était contre vos principes…)
-Bah oui mais j’avais pas le catalogue
-C’est vrai ?
-Non je te fais un gag (tout l’humour de sa tante, la larme monte)
-Ah alors t’as déjà écrit !
-Non , le gag, c’est que je t’ai dit que j’avais pas le catalogue. Je l’ai le catalogue…
-Hum hum et tu vas lui écrire quoi
-Que je veux un playmobile sous-marin…
-QUOI ???????????????? MAIS C’EST PAS DU TOUT CE QUE J’AI… euh enfin, c’est peut-être pas ce que le père-Noël avait prévu pour toi d’abord…… Pis en plus, tu lui écris super tard…. Tu crois quoi, que le Père-Noël avec tous les enfants dont il doit s’occuper, il va avoir le temps d’échanger le casque de chantier contre un sous-marin ?!? (vu qu’il y a rien dans le magasin où est allé le père-noël….)
– ?
-Pis en plus, tu sais ce que ça lui fait au Père-Noël, les petits garçons qui lui écrivent super tard comme toi, en changeant d’avis en cours de route? Ben déjà, ça le fait pleurer, hé ouais, pas sympa…. Pis de deux, quand il lui arrive ça, au Père-Noël, ben il offre des calendriers de ta tante, posant tout en robe et en bas Chantal Thomas, et ça les 12 mois…. Pas cool… mais il a pas le choix, parce que c’est ça ou un playmobile avec ce qui ressemble à un casque de chantier sur la tête…
-Euh…. Le playmobile avec le casque de chantier
-Pourtant mon calendrier est très bien…..

Une semaine de retraite mystique

Jour 1 : Ici au couvent, tout se passe à merveille. Je quitte le bruit et tout ce qui me pèse dans cette civilisation. Première journée consacrée à la méditation et à l’élévation de l’âme, afin de me retrouver, enfin….quel beau programme ! qui sait, peut-être que je déciderai d’y rester…..

Jour 2 : Méditation , repas en silence, méditation, lecture, repas en silence. Je suis hors du temps, quel bien cela fait…..

Jour 3 : ma chère fille une question : sais-tu je compte de paires de chaussures « hauts talons marrons » et de jupes « à motifs ethniques » ?
Réponse 5 et 14 (j’aime beaucoup ce modèle qui me mets en valeur ). EEEEEEEEEEH oui, durant mes quatre séances de méditation quotidiennes, j’ai eu le temps de passer mentalement en revue toute mon armoire ainsi que de préparer mon éloge funèbre… On s’étonne soi-même à quoi on pense, quand on est sensé ne rien penser…
J’aimerais que l’on retienne de moi ma générosité et ma dévotion envers ma famille. Merci de faire passer le message le moment voulu

Jour 4 : Gloire au Saint Esprit A AAAmen A AAAmen Amen, c’est ce que l’on chante avant chaque déjeuner…. Ce sont d’ailleurs les seuls paroles que j’ai entendues de la journée. Je mange mal, et j’ai l’impression que mon corps se résume à une paire fesses, tellement elles me font souffrir à force de rester assise à même le sol pour mééééééééééditer
Aujourd’hui, j’ai passé mentalement en revue ton armoire et j’ai récapitulé toutes les fois où j’ai mangé chez toi depuis que tu as quitté la maison.
Jette tes Doc Marteen’s qui te donne un look d’ados attardée, et samedi je n’ai rien de prévu, on pourra remonter le nombre de tes invitations à : deux ! Merci au bonnes-sœurs, même ton poulet à la sauce froide indéterminée me paraîtra un festin. Je débarque à 20 heures.

Jour 5 : dis donc fille indigne ne méritant pas sa mère aimante et dévouée, ça te dérangerait d’arrêter de faire ton show trois minutes et de répondre à mes sms???? Qui t’as changé tes couches et appris à nager? Si c’était à refaire, je ne passerais plus une semaine de mes précieuses vacances dans une pataugeoire bruyante qui pue… Je t’aurais laissée jusqu’à ta majorité avec des brassière….Sur ce, j’en ai marre de chanter des cantiques, j’appelle ton père! Je rentre

Jour 6 : Alexia, chair de ma chair. Tout d’abord, je t’ai toujours préféré à ton frère, sache-le…. Pourrais-tu dans ta grande bonté, venir me chercher chez les bonnes-sœurs qui deviennent de plus en plus intégristes et belliqueuses? Croyant que je partais hier, je leur ai dit deux ou trois petites choses qu’elles n’ont pas du apprécier visiblement (je pense que la cuisinière crache dans ma soupe du coup…)
Bref, ton père sauve le monde, mais pas son épouse, merci de rattraper cette injustice et débarque (vite). Après tout…Tu as de la famille avec lui..ASSUME!

Les compliments qui n’en sont pas ou apprendre à parler fille

Elle te dit:…. vivre une relation amoureuse ensemble, c’est impossible, je te considère comme mon frère !
Elle veut te dire: T’imagines ton frère tout nu ? Tu imagines faire l’amour avec ton frère ? Alors tu me comprends….. Et si la réponse à mes deux précédentes questions est : oui. Je pense que tu as un grave problème, merci de ne plus m’approcher……

Elle te dit: …j’étais malgré tout contente de te rencontrer, tu gagnes à être connu(e) !
Elle veut te dire:… oui ! mais par d’autres, pas par moi ! Merci de faire une action charitable et passe ton chemin….

Elle te dit: Tu es vraiment mieux qu’avant !
Elle veut te dire: C’est dire ce que c’était…… avant

Elle te dit: Merci d’être un(e) ami(e) si fidèle
Elle veut te dire: 10 ans que je te connais, 10 que je me plains des mêmes trucs, 10 ans que tu m’écoutes, 10 ans que je n’ai aucune envie de changer. Tu es bête ou tu es sourd(e) ?

Elle te dit: Tu es une très bonne mère
Elle veut te dire: A part : le ménage/la lessive/la bouffe et pan pan cul cul, il y a d’autres trucs qui t’intéressent dans la vie ?

Elle te dit: J’admire ta constance
Elle veut te dire: Es-tu déjà mort(e) ? Non ? Ouah, c’est vachement bien imité !

Elle te dit: Quel(le) battant(e), impressionnant !
Elle veut te dire: C’eeeeeeeeeeeest ça, continue de brasser de l’air et, si possible, trace la piste que je puisse te suivre direct derrière, ça m’arrange…..

Elle te dit: Tu fais toujours preuve de tolérance
Elle veut te dire: ….et la première personne à en bénéficier, c’est toi. Tu vas te BOUGER LE DERCHE OUI ?

Elle te dit: Tu es drôle
Elle veut te dire: D’un côté faut bien compenser le fait d’avoir les oreilles décollées et un gros pif

Elle te dit: Tu es communicatif (ve)
Elle veut te dire: Bla blabla blablablabla, tu me SAOULES !

Elle te dit: Tu es gentil(le)
Elle veut te dire: Tu es con(ne)

Elle te dit: Tu es généreux(se)
Elle veut te dire: Tu es con(ne)

Facebook (3 ème partie)

Fabienne Décoffert Statut : est pas bien aujourd’hui, oula la, TOUTE balade, balade, est-ce un rhume, est-ce la grippe H1N1, est-ce ma belle-mère qui me tape sur le système immunitaire? En tout cas je souffre (beaucoup)

Commentaires

Adrien Brachio : Rolala ma pauvre ! Je compatis… Et maintenant que j’y pense, notre repas dans une semaine, je dois annuler malheureusement c’est trop con, mais j’avais un autre truc juste le même jour à la même heure, pis j’avais oublié mais maintenant je me rappelle que j’avais cet autre truc…. Donc vraiment désolé quoi….. En pensée avec toi ma grande ! Pourrais-tu demander à tes gosses de ne pas approcher les miens ? merci !

Justine Etsolid : Mon fils l’a eue, mon mari l’a eue, je l’ai eue, mon cochon d’indes l’a eue. On s’est pas plaint (vu qu’on est pas des lopettes) et on s’est remis du jour au lendemain (vu qu’on est pas des lopettes)

Fabienne Décoffert : @ Justine c’est pas parce que vous éternuez trois fois à cause de toute la poussière qu’il y a chez toi que, toi, ton mari soumis, ton fils schyso et ton cochon d’Indes qui pue, pouvez vous auto proclamer « survivor »

Tamara taitedeura : Tu sais que j’ai tenue la rubrique « médecines gratuites et naturelles faites par des apprentis sorciers, nous soutenons Rika Zaraï » sur le site web du même nom? Mon conseil : chaussettes mouillées à la moutarde (de Dijon) et courir nue dans la neige (la première fraîchement tombée). Conseil numéro 2 : averti tes voisins quand tu vas courir nue dans la neige. Jusqu’à maintenant, je déplore un malheureux et regrettable accident…

Flavie Branlebaleconba : Tamara est une conne (eh oui, je suis « le malheureux et regrettable accident et j’ai quand même passé une nuit en prison)

Michel Sanchez : T’habites où Flavie ?

Charlotte Tabouret : Il m’arrive à moi aussi UN DRAME qui touche ma santé, mais je ne veux pas étaler ma vie sur FB… Toute personne que mon drame intéresse, je lui l’expliquerai en MP (message very very private) et merci de ne pas colporter autour de vous. Merci de respecter mon malheur et mon intimité…

Charlotte Tabouret : Je vous mets en lien le groupe que j’ai créé pour me soutenir, ouvert à tous, qui s’appelle « Charlotte, on est avec toi et on espère que ton grain de beauté ne tournera pas mal »

Corinne Gagalou : OH meeeeeeeeeeeeerde Charlotte !!! Pas de bol ! A ce propos, vu que tu parles de cancer de la peau, ça me fait penser: t’as encore la recette du dessert qu’on appelle « Soleil d’Hawai » ?

Charlotte Tabouret : @ Corinne VTFF

Michel Sanchez : T’habites où Tamara ?

Corinne Gagalou : @ Charlotte VTFF ??? ça veut dire quoi ?

Michel Sanchez : Putain mais il y en pas une qui veut me dire où elle habite ou quoi ?!?
@Corinne
– 1 ananas bien mûr de 1 kg 500 environ
– 4 oeufs
– 200 g de sucre glace
– 1 citron
– 2 tranches d’ananas ou 2 abricots confits
– 2 cuillères à soupe de kirsch
Je te propose pour la suite de la recette de passer directement chez toi te faire une démonstration…T’habites où ?

Charlotte Tabouret : @Corinne VTFF, ça veut dire VA TE FAIRE FOUTRE

Christophe De Ipocodriaque : Moi aussi j’ai la gorge qui pique…..

Christophe De Ipocondraique : …et le bras douloureux. Mon Dieu, je vais mourir d’une crise cardiaque dans ma cellule d’isolement de la grippe aviaire……

Fabienne Décoffert : C’est la grippe porcine du schnok, l’aviaire c’était il y a 4 ans…… Merci, grâce à FB je me sens vraiment soutenue…….

10 bonnes raisons de choisir des amis gays

-Vous pouvez leur raconter les détails de votre vie amoureuse, ils vous conseillent, vous soutiennent et sont d’accord aussi pour dire que vous n’avez rien à vous reprocher (très important). Tout comme vos amis hétéros. La différence et qu’ils ne vous annoncent pas 6 mois plus tard, l’air grave, qu’ils sont amoureux de vous depuis le début. Donc vous ne vous dites pas que pendant que tout le temps où vous pleuriez votre amour déchu, ils en étaient resté à l’anecdote de Bali, en s’imaginant des trucs qui n’ont même pas existés
-Ils ont les même goûts que vous : vos chaussures sont « trop belles ! », votre jupe est « trop classe ! » et votre chemisier est « torride ma chérie ! », tout comme vos amies. Mais, contrairement à vos amies, vous ne devez pas leur inventer une excuse bidon pour ne pas les leur prêter. Excuse qu’elles ne croiront pas, évidemment. Maintenant vous ne vous étonnerez plus si tout le monde vous félicite d’assumer aussi bien votre futur changement de sexe…Une fille vexée de ne pas porter des Gucci peut être très perfide.
-Ils vont au mêmes concert de « chanteuses musclées à body » que vous, tout comme vos amies lesbiennes. Mais contrairement à vos amies lesbiennes, ils ne décrochent pas une droite en pleine figure d’un malheureux gars qui « les a regardées avec un drôle d’air/a regardé sa copine avec un drôle d’air/lui a marché sur le pied avec un drôle d’air »
-Quand on est célibataire, c’est chouette d’avoir des amis….. gays ou hétéros. Oui mais vos amis hétéros, c’est pas dit qu’ils restent célibataires. Ils rencontrent des amoureux(ses) potentiels, construisent une maison et prévoient des vacances avec des couples d’ami aussi sympathiques qu’eux. Vos amis gay aussi ils rencontrent des amoureux potentiel. Le lundi (ils le jettent sans ménagement), le mardi (ils se font jeter sans ménagement), le mercredi (ils trouvent l’amour de leur vie), le jeudi (ils le trompent), le vendredi (on les trompent), le samedi (ils vous appellent pour vous dire que le milieu homo est pourri) et vous oubliez ensemble votre triste sort sur le podium, en faisant des chorégraphies de chanteuses musclées à body.
-Vous avez des préoccupations communes : 1.ne pas vieillir, 2.ne pas grossir. Vous vous échangez les bonnes adresses spécialisées dans le point numéro un, ainsi que les meilleurs cours d’abdo-fessier de la région pour le point numéro deux. Et contrairement à vos amies, ils ne se luxent pas les obliques le premier cours pour ne plus jamais revenir au suivant. En plus, vous avez regardé les 28 saisons de « Urgences ». Se luxer les obliques, ça vous parait suspect…..
-A Nouvel-An, vous ne galérez pas pour trouver une occupation qui se terminera lamentablement par un pictionnary, à 01h00 du matin, avachis sur le canapé. Vous serez entrain d’aider vos amis gays à se faire une bouche à tomber parterre, pour leur play-back de Dalida.
-Pour eux, votre imagination est juste comme elle doit être ! Jamais too much ! De toute façon ce qui leur arrivent dans leur vie, même vous et votre imagination débordante n’aurait été jusque là
-Votre demi-heure de retard à chacun de vos rendez-vous ne mets pas fin à votre amitié. Au contraire, ils vous quémandent un quart d’heure supplémentaire parce qu’il leur a prit la lubie de se raser complètement la tête. « Trop has been la coupe mulet»
-Avec eux, vous n’êtes jamais « narcissique ! » mais « en te mettant un peu plus de profil, ça t’aurait fait un air encore plus sauvage chérie, j’adore ! »
-Une fois, lors d’une soirée que l’on qualifiera de broyeur d’égo, ils vous ont dit « Aucun goût!! A sa place, je t’aurais choisi toi, sans aucune hésitation ! »
Devez-vous bien prendre cette remarque de vos amis gays abonnés au « monde du muscle » et vénérant les pantalon stretch, sur des postérieurs bien présents? Oui vous le prenez bien…Etre la femme qu’ils préfèrent après leur mère, c’est un joli compliment, non ?

Les questions que l’on regrette d’avoir posées

Des fois quand on est peu gêné, on est bête. On pose des questions. Pour combler le silence. Pour ne pas avoir à répondre à celles des autres. Dans une soirée où tu connais une personne, celle qui t’as invitée. Dans un vernissage où tu as eu le malheur de croire le « ça va te plaire, j’en suis sûre ! ». Dans un anniversaire où ta petite demi-heure de retard a suffit pour que les « groupes comme à l’école » se forment et que la seule place dispo est à côté du rejeté, celui que tout le monde déteste, comme à l’école… pourquoi, il/elle est rejeté(e), tu le comprendras assez vite.

Ah bon ? vous aimez le vélo ?

Connaissez-vous le vainqueur du Tour de France 1974, ainsi que la carrière de Lance Amstrong pré et post chimio ? Saviez-vous que l’on peut faire des tests digne de la NAZA pour connaitre sa condition physique et que si les résultats étaient super mauvais, c’était la faute de l’infirmière qui n’avait pas fait son boulot correctement ? ça vous intéresse ?
Non ? Ben faut pas poser une question que l’on regrette d’avoir posée…..

C’est valable également avec : Ah bon ? vous aimez la course à pied ?
Mais là, en plus, vous aurez droit à un cours de diététique gratuit. La seule chose qui vous faisait plaisir dans cette soirée merdique était les frites et la mousse au chocolat ?
Oui ? Ben faut pas poser une question que l’on regrette d’avoir posée….

Le « Ah bon ? Vous revenez de vacances ? »
Peut être sympathique également. Saviez-vous que l’on pouvait prendre autant de photos de ruines, de grosse dame sur une plage, ainsi que d’une grosse dame devant des ruines ?
Non ? Ben faut poser une question que l’on regrette d’avoir posée

« Ah bon ? Vous aimez vous déguiser en cow-boy ? »
La country vous connaissez? Mais si, vous connaissez ! Ne me dites pas que vous ne vous êtes jamais fait démonter le bras sur « Coton Eye Joe » dans un mariage !! Et bien saviez-vous qu’il y a des groupes de danse spécialisés dans le démontage de bras en série ? Qu’ils font des démonstrations, que ça s’appelle de la « line dance » et que vous êtes cordialement invitée à celle de la semaine prochaine ? Vous avez envie d’y aller ?
Non hein…. Ben faut pas poser une question que l’on regrette d’avoir posée

« Ah bon ? Vous l’aimez votre nouvel appartement ? »
Peut vous emmener sur un terrain que vous n’aviez pas prévu.
Se rendre compte soudainement en s’épilant le maillot qu’on a vécu pendant 15 ans avec un connard, ça vous est déjà arrivé ? Le planter par un sms, juste après avoir mis le feu à sa penderie et refait la peinture de sa voiture à la clé, vous l’avez déjà fait ?
Non ???? Ben avec la question que l’on regrette d’avoir posée, vous saurez tout sur ce qui marche vraiment mieux que toutes ces « conneries de pensée positive et autre sophrologie ».

Il y a également le tragique : ah bon ? Vous aimez les chats ?
Mon dieu que c’est tarte une fille qui aime les chats (mea culpa vous en faites partie), mais c’est tarte quand même…Une fille qui aime les chats, tu dois faire semblant de trouver ça normal qu’elle en parle comme si c’était son gosse.
« Il était tellement intelligent, je m’attends à ce qu’un jour, il se mette à parler »
« Splendide ! J’imagine déjà ce qu’il va vous dire : tu sais quelle partie je me suis léchée juste avant ton visage ? Je suis sûre que la conversation qui s’en suivrait serait vraiment savoureuse….. »
Finalement cette question là, on ne regrette pas de l’avoir posée, juste pour le plaisir que donne la réponse….

10 bonnes raisons pour choisir ses amis

1. Vos amis, jusqu’à preuve du contraire, ne trouvent pas que le fait de sourire en guise de remerciement au pompiste de la station service, est une raison suffisante pour vous contraindre à faire du stop, en plein moins de novembre. En plus, c’est terrible, on peut tomber sur n’importe quel pervers. Finalement, après deux heures sous la pluie, on en vient à regretter que même les pervers ne s’arrêtent pas.
2. Vous ne vous retrouvez jamais au premier rang pour voir la mère de vos amis tenir la vedette d’un spectacle dédié à Anny Cordy. Forcée de constater que votre star d’un jour est plus occupée à saluer les personnes qu’elle connait dans la salle que de faire un play-back dans le bon tempo, avec les bonnes paroles.
3. Vous avez le droit de faire une remarque à ami numéro 3, sans qu’il/elle vous dresse sommairement votre bilan psychologique, «chieuse, puérile et égoïste qui aurait dû épouser son père ». Au pire, si ami numéro 3 vous le dit, vous pouvez vous rabattre sur ami numéro 4,5 ou sur ami sourd et muet….
4. Vos amis ne se sentant pas obligés de visiter vos parents avec vous, ne sont jamais entrés dans le salon lors d’un moment « couchée sur le tapis, toutes lumières éteintes, écoutant une cassette l’incitant à imaginer des endroits calmes et reposants » de votre mère. Ils ne s’en servent pas contre vous lors des disputes.
5. Vos amis ne vous feront jamais participer à un séminaire sur « les massages qui réveillent le désir » parce qu’ils vous ont retrouvée en pyjamas, sur votre canapé, mise en pli et maquillage d’avant-hier, un jour de déprime profonde autant que soudaine.
6. Vos amis ne pensent pas que vous avez couché avec vos 10 derniers chefs, ou s’ils le pensent, ils ont la délicatesse de ne pas vous le dire.
7. Vos amis trouvent votre neveu « trop chou » ! Pour eux, ce n’est pas un signe forcément très inquiétant sur votre capacité à élever votre future progéniture, s’ils vous voient imiter la licorne rentrant dans son box, pour lui faire manger ses épinards.
8. Vos amis ne vous ont jamais demandé de vous improviser assistante de peintre en bâtiment/plombier/cuisiniste, vu que dans ce domaine, vous êtes nulle, vous le savez. Donc pas besoin qu’on vous le dise de manière plutôt vexante, en vous dissimulant mal que l’on vous tient franchement pour responsable, si votre mur ressemble à un Picasso sous acides, votre salon, à la « zone humide » de votre fitness et que Mc Do se charge de votre repas du soir depuis un mois.
9. Le blond vénitien ne vous va pas. Un ami(e) vous l’a dit. Vous l’avez remercié pour sa franchise, puis vous êtes rentrée chez vous, vous vous étes plantée devant la télé, avez décidé que vous n’alliez pas jouer au « come-back de Sheila » encore longtemps. Vous avez pris le premier shampoing colorant ou teinture à habits que vous aviez dans votre armoire, et vous avez arrêté le massacre. Puis vous avez bloqué sur msn/facebook et votre téléphone portable, l’ami franc.
Le blond vénitien ne vous va pas. Votre tendre moitié vous le dit. Vous lui trouvez 15 exemples où vous avez tu votre désapprobation parce que vous êtes quelqu’un de bien, vous rentrez chez vous en faisant la gueule dans la voiture, vous vous plantez devant la télé en mettant la chaine « Animaux » et vous gardez la télécommande. Vous persistez dans votre look « come-back de Sheila » au moins jusqu’au prochain repas avec SA famille.
10. Vous avez finalement compris que l’on trouve toujours les gens plus agréables à cotoyer lors d’un repas mensuel, que quand ils rentrent du boulot après une journée de crotte ou lors d’une crise d’asthme entre 02h00 et 04h00 du matin.

Chère Madame Marie.C-K

Chère Madame Marie.C-K,

Je me permets de prendre la plume, enfin de tapoter les touches de mon clavier, si vous me permettez l’expression hi hi ( si ma note d’esprit ne vous fait pas rire, sachez madame que je suis universitaire, pas chauffeur de salle) afin de vous contacter concernant un problème qui me préoccupe autant que ma boite de Temesta diminue à vue d’œil.

J’ai en effet quelques doléances à vous faire concernant votre fille, Alexia, qui sous des airs angéliques de bonne-sœur après avoir converti un village nigérien, s’avère être une vraie petite poison qui me donne du fil à retordre, de l’eczéma, des rides précoces ainsi qu’un teint de lendemain de cuite dont je me passerais aisément, TELLEMENT je n’arrive pas à en faire façon.
Après discussion avec mon psychothérapeute, j’en arrive à la conclusion que ce n’est pas seulement ma position de prof frustrée, essayant de venger son absence de vie privée sur des enfants, qui doit pâtir de cette situation, mais qu’il est votre devoir de parents de mettre un terme à mes tourments.

Merci de faire comprendre à votre fille madame, que le but de l’école et de former notre future élite, politiciens, dirigeants de firmes pharmaceutiques, secrétaires jolies apportant le café tel Miss France passant devant Geneviève De Fontenay, des branleurs en tout genre débordés à mettre des commentaires sur facebook pendant leurs heures de travail, ainsi que nos chers chômeurs, nos femmes aux foyer et nos repris de justice.

N’est pas comprise dans la formation :
-L’imitation de ma démarche. Le fait de m’être malencontreusement prit un arbre lors d’une démonstration de virage skis parallèles, durant notre semaine des « joyeux flocons », n’est en ce qui me concerne madame, pas un sujet de plaisanterie…Les médecins restent d’ailleurs plus que réservés sur ma récupération totale.
-se mettre en avant pendant le cours de sciences-naturelles en faisant l’intégralité de la chorégraphie de « Rabbi Jakob»
-Agrémenter ces tests de réponses plus que douteuses.

Exemples :

Quel président des Etats-Unis eut un rôle décisif pendant seconde guerre mondiale ? ma sœur sur son cheval d’arçon
Qui a écrit « La Marseillaise » ? André Rieu sous LSD
Quel couple célèbre découvrit le radium ? Aucune idée , je sais par contre que le directeur trompe sa femme avec la prof d’algèbre !
Ou encore
Sur un sujet de dissertation, je précise qu’elle était sensée argumenter sur 4 pages recto verso, minimum:

« science sans conscience n’est que ruine de l’âme »
« Franchement, la personne qui a dit ça était un grand visionnaire! J’adhère totalement sur le fond et la forme, je me suis d’ailleurs fait cette réflexion en voyant à quel point votre chirurgien esthétique vous a massacré votre toute nouvelle poitrine. Science sans conscience n’est que ruine de l’âme, et ruine votre apparence en top Marcel sexy, je vote pour! »

Ai-je besoin d’expliquer plus en détails la raison de ma profonde dépression, Madame? Merci d’inscrire votre fille, dans un pensionnat pratiquant l’apprentissage de l’arithmétique à coup de fer à cheval dans la tronche, moi je déclare forfait.

Bien à vous

Gertrude De Dancer in the Dark (qui n’a voir avec le film du même nom, ni avec la chanteuse Björk d’ailleurs)

Facebook (2ème partie)

Jeanne : en a marre d’avoir pour seul réponse : « glabiboulga » à chacun de ses statuts
Jeanne : a décidé de divertir ses nouveaux amis facebook sans rentrer autant dans les détails de sa vie quotidienne cette fois ;o)))))
Jeanne : une dernière pour la route, voici un condensé des 1511 plus belles photos de mon fiston du berceau à son premier jour d’école ;o))))))
Jeanne : passons aux choses sérieuses, un petit sondage philosophique « Quel est le pire fardeau de notre condition humaine »
Jeanne : « t’avoir vu une fois toute nue » n’était pas franchement la réponse qu’elle attendait à son sondage philosophique, ça ne lui a d’ailleurs pas décroché un sourire…. Et pour ta gouverne Sandra, la grosse dame « aux yeux cerné dans son lit » sur l’album photo consacré à mon fiston, n’est pas ma femme de ménage après son opération de la hanche…. Je ne vois d’ailleurs pas ce que ma femme de ménage ferait dans cet album, mais bon…..Si une fois tu rencontres quelqu’un d’assez fou pour te faire des enfants, je viendrai te rendre visite à la sortie de la salle d’accouchement pour voir si tu ressembles à Julia Roberts…. ;o((( euh ! ça sert à rien de faire cligner de l’œil mon bonhomme qui tire la tronche, alors voila 🙁
Jeanne : a limité les choix de commentaires à ses décérébrés d’amis. A partir de maintenant, vous pourrez uniquement mettre une coche dans « j’aime » « je t’ai toujours admiré » « Je pense que ton potentiel séduction a été largement sous-estimé » « j’ai voté pour toi au dernière présidentielle » « tu as un air de Lady Di après Charles, mais avant Dodi » « J’ai adoré ta reprise de, laisse moi t’aimer tout une nuit de Mike Brant, au dernier repas de boite, les gens qui t’ont sifflée ne méritent pas d’être sur terre »

Martine : a rejoint le groupe « Darbyste, Amish, c’est bien beau tout ça, mais pourquoi est-on obligé de porter des chaussettes avec des sandales ? »
Martine : a rejoint le groupe « une nouvelle vie pour une nouvelle femme, sans être obligée de chanter « Dieu est amour » sur la place de l’hôtel de Ville, par -15 avec des gens qui vous lancent des œufs dans la tronche »
Martine : a rejoint le groupe « Célibataire et wild in bed, oh yeaaah! ça t’intéresse ? Les hommes écoutant Georges Michael, Modern Talking ou tout autre chanteur à short moule burnes, seront d’office refusés….. »
Martine : a rejoint le groupe « ….et ne sont pas bien vu non plus, ces messieurs qui peuplent les 50 premiers rang, des concerts de Lady Gaga, Madonna, ou tout autre chanteuse à body capable de soulever plus lourd qu’eux au « développé couché »

Pedro : Pentoute ! prend dsé cours de fraaançais donnzé par son voizzzzin quebecouoi. Ça vous la hâche menu les modit niaizeux, nom d’une merde!

Jean-Mimi : s’est abonné à «comment demander élégamment aux amies de tes amis, donc aux filles que tu ne connais pas, si leur photo de profil ne date pas de 1998 après une cure weight watchers qu’elle n’ont malheureusement pas poursuivie »
Jean-Mimi : Qui a déjà vu Fabienne en vrai ? Photoshop ou pas photoshop ?
Jean-Mimi : compte Fabienne parmi ses amis ! Fabienne, t’es vraiment jolie, ou c’est du pipeau et tu prends autant de temps à te refaire la façade le matin que la chanteuse Régine ?
Jean-Mimi : Ptain qu’elle coincée du derche cette Fabienne !
Jean-Mimi : a publié un lien vers une vidéo « toutes des salopes, même ma mère, featuring les Gipsy King »

Jacques : Eh bien dis donc ! Fait pas chaud aujourd’hui brrrrrr
Jacques est devenu fan de : Eh oui… Les statuts cons cons sur la météo, bien que super simples à comprendre, tout le monde s’en fout toujours….

De votre côté, vous continuez a exploser votre nombre d’amis avec : vos amis (2), votre famille (10), les amis de vos amis (60), des gens qui vous ont dit « tiens j’aime bien ton pantalon » en faisant la queue aux toilettes du Macumba (38) (oui vous avez de très jolis pantalons) et des copains d’école dont la dernière activité que vous avez faite en commun était d’essayer de sourire tout en cachant votre appareil dentaire sur votre photo de diplôme (25)

A ce propos, comme l’occasion vous est donnée, un petit message personnel :

A ma famille: merci de ne plus publier dans mes actualités vos réponses à des questionnaires genre « Quel est l’endroit où tu préfères faire l’amour ? » ça ne m’apporte rien de savoir que c’est « dans la cuisine », au contraire, ça me traumatise profondément….

Pour mes copains d’école un petit cours rapide pour rattraper les bientôt 15 ans de retard, et pour vous éviter des questions inutiles :

Oui ma maman a définitivement abandonné l’idée de me faire tous les matins une tresse africaine, oui célibataire sans enfant, mais je ne souhaite pas forcément élever les vôtres. Non je n’étais pas secrètement amoureuse de vous durant notre âge tendre, on vous a mal renseigné……

Aux amis de mes amis et aux personnes que j’ai rencontrées dans la file d’attente des toilettes du Macumba:
merci pour vos petits jeu :« qui le sait ? 2 mensonges une vérité ! »
……mais je n’en sais fichtre rien si
1. vous n’avez su parler qu’à 8 ans, et que tout le monde vous croyait débile profond
2. vous arrivez à dire Ali Baba et les 40 voleurs en rotant
ou encore
3. si vous aimez vous déguiser en Dalida les soirs de pleine lune

Je n’en sais FICHTRE RIEN

Facebook

Tout d’abord un peu de vocabulaire facebookien :
Mur : page personnel vous appartenant, où vous pouvez mettre tout un tas de trucs, lien internet, vidéos, phrases etc…. Vos amis peuvent consulter votre mur, réagir, mettre des commentaires ou encore publier ce qu’ils veulent….
Statut : phrase du jour, expliquant votre humeur, votre état hormonal, ou votre résultat au concours de lancé de noyau de cerise
Actualités : c’est où vous pouvez consulter, l’humeur, l’état hormonal ou le résultat au concours de lancé de noyau de cerise de vos amis facebook.

Il y a pas 6 mois vous étiez une novice sur facebook. Vous ne connaissiez pas encore les codes.

Par exemple que c’est très mal vu de profiter d’un jour où vous savez un de vos « amis » absent pour vous auto déclarer cheffe de son mur et mettre différents post très rigolo sur sa première cuite en colonie de vacances. Très mal vu…. C’est pas parce qu’on vous l’a dit, mais parce que vous aussi, vous en avez fait les frais.

C’est horrible pour ça facebook, tu deviens parano ! Tu sautes sur chaque ordinateur que tu trouveras sur ton chemin, juste pour contrôler que personne n’as eu la même idée : mettre des trucs très rigolo que toute votre famille va pouvoir partager, youha !

« Alors grosse truffe ? Qu’est-ce que tu te fous en boite de nuit entourée de toute cette marmaille ? LOL non mais tu penses pas que t’as passé l’âge ? RE LOL»
Et en-dessous, une photo de votre jolie frimousse hagard, prise à la sortie de cette fameuse boite, coiffée à la « j’ai fait le programme essorage textiles lourds de ma machine à laver »

Sur Facebook, tu trinques pas seulement avec tes « bad pics »….. mais aussi parce que t’as certains amis super bavards. Tu peux consulter leur parcours dans tes « Actualités », eh oui, faut pas accepter n’importe qui dans ses amis tralalèreu !

Jeanne : s’est levée à 06h00 ce matin LOL
Jeanne : a pris son ptit déj, miam miam ! voici le photo d’ailleurs….
Jeanne : pense que l’œuf du petit déj devait pas être si frais que ça, beurk, a tout vomi, voici la photo d’ailleurs
Jeanne : est morte écrasée par un 16 tonnes en allant faire ses courses
Jeanne : eeeeeeeeh ben ça fait plaisir de voir que j’ai pas eu UN commentaire à l’annonce de ma mort…
Jeanne : fait le tri dans ses amis…..
Jeanne : compte maintenant un seul et unique ami « Casimir du Village dans les Nuages »

Martine a passé de « célibataire moche et intouchable » à « mariée est très fière de l’être »
Martine a rejoint le groupe « l’amour c’est magnifique »
Martine a rejoint le groupe « Oui chui heureuse ! ça te pose un problème ? »
Martine a rejoint le groupe «Mon mari n’est pas homosexuel, il est métro sexuel, nuance »
Martine a rejoint le groupe « On m’a larguée pour un motard à grosse moustache fan d’Aerosmith, la honte »
Martine a rejoint le groupe «toi aussi t’as essayé de te suicider par noyade dans ta cuvette de WC ? ça marche pas hein ? »
Martine a quitté facebook pour se retirer dans une communauté darbyste où on sauvegarde de vraies valeurs familiales.

Pedro « ne souai pa bouen acrire le frensaize ma fé ouné efor, pa biene zenti de soua mouqué ! »

Jean-Mimi: s’est abonné à « Ponctuez votre statut de phrase pas drôles, pas intelligentes non plus, mais misogynes ! »
Jean-Mimi : « A fait le ménage pour la première fois depuis que son ex est partie, il y a 6 mois. Et moi qui pensais que je ne la regretterai jamais ! en tout cas mon Dyson, lui la regrette, mes slips sales et le fer à repasser aussi….. PS : Mon ex est une SALOPE !»

Jacques : « Je pensais y arriver mais…non finalement, parfois qui ne peut, ne peut »
Jacques est devenu fan de « toi aussi tu mets des statuts que personne ne comprend et dont tout le monde se fout ? Tu n’es plus seul »

Non Jacques n’est de loin pas le seul…. Facebook en faite, tu multiplies par 10 le nombre de personnes à qui tu racontes ta vie, mais le nombre que ça intéresse, reste le même…. Deux : ta mère, parce que tu es sa seule amie, ton/ta conjoint(e) pour t’espionner à bon marché….

Si votre mère n’est pas sur Facebook et que vous n’avez pas de conjoint : continuez de vous entrainer pour les Olympiades du lancé de noyau de cerises, ça vous sera plus utile……

Ce jour là

Que lui avez-vous dit ce jour là ? Rien de particulier, vous lui avez parlé de vous, de votre vie, vos projets, de votre week-end raté à Marseille, où vous n’aurez pas vu Madonna pour la cinquième fois…. Elle a sourit.
L’infirmière vous a prévenue qu’elle était fatiguée « elle a eu une journée éprouvante ». Des moments, vous ne dites rien, vous la regardez, lui demandez « t’es sûre que tu ne veux pas un peu d’eau », elle en veut bien. Comme un petit enfant, vous l’aidez à mettre le verre à la bouche en lui faisant une blague pour cacher la tristesse. Elle vous connait, elle a l’habitude. Elle a l’habitude de vous voir vous agiter comme un zébulon pendant l’heure que dure votre visite.

Que lui avez-vous dit ce jour là ? Que vous saviez bien qu’elle vous laissait gagner toutes les parties de cartes? Que vous n’oublierez jamais l’avoir vue au premier rang dans sa jolie robe, ce 31 décembre, vous fixant avec son regard bleu délavé, droite et fière quoique légèrement tendue en entendant sortir de votre bouche tout le vocabulaire fleuri de zézette du « Père Noël est une ordure »? Que sa phrase culte « Vous saurez, j’ai un gros défaut, je suis TOUJOURS à l’heure » sera désormais le slogan officiel de votre famille, bien qu’elle fût le seul membre à l’appliquer? Qu’elle était et sera toujours votre exemple ? Qu’il s’est passé du temps, beaucoup trop de temps, depuis votre dernière visite, vous avez plein de bonnes excuses, vous étiez très prise, mais que c’est de la connerie tout ça? Que bientôt on se sentira obligé de vous réconforter, ça n’aura aucune importance, ce que vous avez vécu ensemble, vous êtes les seules à le savoir? Que vous l’aimiez ?

Vous ne lui avez rien dit de tout ça. « Elle le savait déjà n’est-ce pas ? Hein qu’elle le savait ?».

Vous avez parlé de Madonna, puis vous vous êtes levée, l’avez embrassée, en ajoutant « J’étais vraiment contente de te voir ». Elle vous a répondu avec cette voix, cette voix franche, catégorique que vous connaissiez tellement bien : «Oh je pense bien ! », cette fois, c’est vous qui avez souri, puis, gentiment, vous l’avez regardée se rendormir et vous avez refermé les portes de votre enfance, pour toujours.

C’était parti d’une boutade

C’était parti d’un boutade de meilleure amie…..
Vos relations amoureuses se comptent sur les doigts d’une main d’un scieur maladroit….Mais qu’est-ce qui cloche chez vous ? Mauvais caractère ? Non, ça c’est ce que répondent les filles quand elle veulent se débarrasser d’une personne un peu trop collante.

–Je t’avertis j’ai un mauvais caractère !
Elle a pas un mauvais caractère…Enfin pas plus qu’une autre…. Elle est ouverte d’esprit quand on est de son avis…. N’a besoin de personne, revendique son autonomie et sa liberté mais appelle papa quand elle s’est brûlée en changeant une ampoule. Accepte la critique si on lui dit qu’elle est géniale et qu’elle ressemble à Barbie Princesse version Lara Croft quand elle rentre dégoulinante dans le vestiaire. Elle est forte est dur comme un garçon même quand elle pleure à chaudes larmes parce qu’un petit gars haut comme trois pommes lui a dit qu’il ne l’aimait plus.
Veut du « girl power, pas femme objet » tout en mini-jupe et haut-talons.
Un fille quoi…..

Alors je repose la question, qu’est-ce qui cloche chez vous ?
Et bien, vous n’êtes pas franchement un cœur d’artichaut, quand vous « tombez » pour quelqu’un vous tombez pour de bon. Les relations durent, avec plus ou moins de succès, de manière plus ou moins justifiées, mais elles durent. L’acceptation de ce que vous considérez comme une odieuse trahison dure aussi, malheureusement.
Donc les années passent. Vous n’êtes pas un trolle puant donc, on s’intéresse à vous mais vous ne voyez personne… Vous n’avez pas fini de mettre des scellés sur les cartons dans votre cave « A n’ouvrir qu’en 2035, quand ma mémoire sera défaillante et que j’aurais digéré l’odieuse trahison ». En plus vous avez des goûts…..bien définis.

On est en 2009, les scellés sont posés, et, en avance sur le programme, bien que la mémoire ne soit pas défaillante, l’odieuse trahison est digérée.
Ok, mais si on part du principe qu’exceptionnellement, vous « tombez » pour qqn, même si vous avez l’illusion de contrôler beaucoup de chose dans votre vie, il n’est pas écrit que la personne en question vous rattrapera dans votre chute…. Vous ne contrôlez pas la vie, et l’envie des autres….
Tiens! Ce serait pratique à part ça!
« Je tombe pour toi, rattrape moi car je le veux ! » Tada, envoyé c’est pesé, vous adoptez un petit chilien, ou alors…un chat pour commencer…

C’était parti d’un boutade de meilleure amie
Lors d’une conversation banale, vous lui sortez:

-Tu te rends compte que le 31 décembre, j’arriverai à ce constat affligeant que l’on m’aura touchée une fois, sous anesthésie (heureusement) et avec un scalpel ?
Meilleure amie est drôle, ça c’est sûre… Elle manque simplement de clairvoyance, car pourtant elle vous connait…. Elle sait que n’êtes pas un cœur d’artichaut, et que vous ne contrôlez pas la vie et l’envie des autres « Tada! rattrape moi car je le veux »…..
-Oh ben si c’est que ça, le 31 décembre, promis, je me dévoue !

Meilleure amie, voyant les mois s’égrèner dangereusement, vous a annoncé qu’elle sera certainement à l’étranger, le 31 décembre……

La demi-mesure

Vous ne dites jamais : « j’ai bien aimé »,
Vous dites : « ce film est ma révélation de l’année, de mes 10 dernières années, de ma vie, faut le voir faut le voir faut le voir ! » (nda Mary et Max GENIAL GENIAL, ce film est ma révélation de l’année, de mes 10 dernières années, de ma vie, faut le voir, faut le voir, faut le voir)

Vous ne dites jamais : « j’ai pas aimé »
Vous dites : «j’ai tellement détesté que j’avais l’impression de me faire épiler le maillot avec les dents, mais quelle MERDE sans nom ! Restons bons amis et laisse moi choisir le prochain film tu veux ? »

Vous n’êtes pas dans la demi-mesure….. La demi-mesure, elle vous fait peur…..
Mais tout le monde n’est pas comme vous. De loin pas…. Les gens « normaux » sont dans la demi-mesure. Les gens normaux vous font peur….
Pourtant, vous le savez que tout le monde n’est pas pareil non ? La différence entre les gens vous l’expérimentez tous les jours… Depuis :

L’enfance : Vous détestiez Barbie, moche avec ses cheveux blonds (ça remonte à plus de 6 mois finalement cette aversion pour la blonditude, dites donc !). Vous aimiez GI Joe, les play-mobiles et Musclor
Vous devrez vous contenter de jouer avec cet homosexuel refoulé de Ken, parce que vos copines, elles trouvent que Musclor qui se marie avec Barbie, ça fait tache….
Il y a les vrais filles et il y a vous…..

L’adolescence: En suivant des cours de mathématiques avec votre frère qui vous expliquait « c’est une formule super simple ! Tu quitteras ma chambre que quand tu auras trouvé la réponse ! ». Deux heures après, votre père s’inquiétant de votre absence prolongée vous a libérée de votre bourreau. Pourtant vous aviez trouvé la réponse à la formule : « Pitié, ta sœur est une cruche qui vivra de l’aumône de ses parents jusqu’à ce que mort s’en suive, allèges leur peine et donne moi la réponse…. »
Il y a votre frère qui explique la théorie de la relativité à votre grand-mère pendant les repas de famille, et il y a vous……

Et maintenant : On vous écrit un email de 4 lignes, vous répondez par 2 sms et 2 emails de plusieurs pages où vous analysez longuement, les 4 lignes, leurs significations et les éventuels fautes de frappes, le point d’interrogation qui serait en fait un point d’exclamation, qui changerait tous le sens dudit email et qui vous donne matière à deux autres mails de contre explication…..Avec en cadeau bonus, un petit détour d’un paragraphe sur votre traumatisme amoureux.
Il y a des gens qui ne tordent pas les problèmes dans tous les sens et il y a vous…..

Alors pourquoi quand on vous dit

« J’ai bien aimé ton blog…. T’es, t’es, t’es inspirée ouah, il y a à lire en tout cas »
« ?????????????????????????????????????????????????????????????????? »
« Non mais c’est bien, c’est spontané, bien écrit, c’est pas le style sms quoi….. »

Vous vous butez à ne pas intégrer que tout le monde n’exprime ses sentiments de la même manière que vous et répondez :
-J’AI PAS ENTENDU : «Génial !!!!! », « Super !!!!! », « Pleins de bonnes idées !!!!! », t’as détesté quoi…..

A part ça, non, vous n’écrivez pas en style sms…. 78 ans d’abonnement à un opérateur quelconque ne couvriraient jamais les frais de tout ce que vous avez encore à dire…..
Il y a la retenue, et il y a vous……

Les questions à la con

On vous pose toujours des questions à la con…. Depuis des années c’est immuable, on vous pose des questions à la con. Et ce qui est marrant c’est que moins vous connaissez la personne, plus elle s’acharne :
« Mais tu fais QUOI comme travail ?? Bon ok t’as pas envie d’en parler mais alors avant tu faisais QUOI comme travail ? Pis quelles études tu as faites pour faire ça ? Ah d’accord ! » L’assaillant est content, il a eu sa réponse, maintenant il va pouvoir vous parler de ce que fait sa belle-fille, la fierté de la famille. A son explication, vous n’avez rien compris. Vous avez juste retenu « qu’elle sait quatre langues, alors elle est très importante….. On l’appelle en vacances pour savoir où est la réserve de café, elle peut répondre en français, portugais, anglais et mandarin, c’est vous dire si elle est importante.… »

Ça rassure toujours les gens de pouvoir demander aux autres ce qu’ils font comme travail. Ils peuvent vous situer sur l’échelle sociale, juger de vos qualités, et connaître, selon eux et sans trop se mouiller, votre personnalité.

Vous, vous répondez toujours à cette question par une autre question : « Pourquoi on ne me demande jamais ce j’AIME faire, qu’elle est le dernier film qui m’a fait rire ou pleurer ? Qu’est-ce qui me plait chez telle ou telle personne ? » Et des fois, pas toujours, vous vous égarez à essayer d’expliquer vos aspirations artistiques, mais devant les multiples «Ah….. Mais ton travail ça consiste en quoi ? T’as un ordinateur ? Tu dois dire en français, portugais, anglais et mandarin où est la réserve de café ? » Le plus souvent, vous laissez tomber…..

Ça vous fait vraiment penser à un livre que vous avez lu à 14 ans. Vous l’aviez trouvé tarte au possible. Une histoire d’un petit garçon qui parle à un renard, qui s’occupe d’une fleur capricieuse et qui souffre d’une fixation sur les moutons. A votre goût de 14 ans ça relevait d’une maladie psychiatrique, pas d’une leçon de vie philosophique. Heureusement pour vous, vous n’avez plus 14 ans, ce qui fait que d’une part Hélène Rolles ne passe plus à l’antenne depuis longtemps, ou alors à 04h00 du matin, ça fait moins de dégâts, et d’autre part le livre tarte ne vous paraît plus si tarte que ça, il vous est même utile dans certains moment de votre vie. Comme quand on vous pose des questions à la con.

« Quand vous leur parlez d’un nouvel ami, les grandes personnes ne vous questionnent jamais sur l’essentiel. Elles ne vous disent jamais
« Quel est le son de sa voix ? Quels sont les jeux qu’il préfère ? Est-ce qu’il collectionne les papillons ? » Elles vous demandent : « Quel âge a-t-il ? Combien a-t-il de frères ? Combien pèse-t-il ? Combien gagne son père » Alors seulement, elles croient le connaître. » Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry

Ça sera la seule fois où vous citerez le Petit Prince…. Bien que ce livre vous plaise particulièrement vous le gardez pour vous, car malheureusement, étant devenu l’autoroute de la philosophie, il est repris à toutes les sauces et trop souvent les personnes qui vous ont dit « l’essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien qu’avec le cœur » ne voyait bien ni avec l’un ni avec l’autre…. Mais parler du Petit Prince, ça fait profond et sensible. Pis quand on a pas d’idées propres, c’est toujours plus simple de parler avec les mots des autres….

Il y a aussi des questions à la con qui vont plus en profondeur comme : « ça va ? » la semaine dernière, trois fois on vous l’a posée, trois fois pour ne pas vous écouter, par conséquent, vous variez la réponse : « Oh oui, ça va, bon j’ai raté mon suicide par pendaison, les cordes de carrefour, c’est plus ce que c’était, donc la semaine prochaine, j’essaye Ikea » Votre interlocuteur vous a répondu qu’il avait mis plus de 20 minutes à trouver une place pour se parquer.
J’ai une amie qui a tenté la réponse : «Oui sauf que j’ai été violée par un extra-terrestre et qu’à l’heure où je te parle, je suis enceinte d’un androïde » On lui a répondu un « Ah c’est bien…. »
Oui c’est vrai que c’est bien…En plus, il parait que les bébés androïdes, contrairement aux autres, font leurs nuits toute suite, alors une raison de plus de se réjouir…..

D’autres questions à la con sont censées nous rassurer
« Ah ben au moins elle n’a pas souffert ?»
« Euh si, énormément…. »
« Alors c’est une délivrance, elle est bien heureuse où elle est maintenant ….»
« Ben j’en sais rien, pour ma part, n’étant pas encore morte, il m’est difficile de te répondre »
«………,……….,……… !?! Pis autrement, ça va ton boulot ? »

Quand on est un peu maniaque

A : Troubles Obsessionnelles Compulsifs, Toc pour les intimes
Vous préférez: légèrement maniaque….
Si on part du principe qu’une ville, entre les gens qui crachent, les chiens qui pissent et les pigeons qui meurent, c’est dégueulasse, il est normal de ne pas étendre la contamination à votre appartement non ? Alors pourquoi votre voisin de palier n’arrive-t-il pas à le comprendre quand il vous voit sortir de chez vous à quatre pattes ? Vous lui avez expliqué pourtant…. « Mais, j’avais oublié mes clés vers mon lit, j’ai déjà mis une demi heure à arriver à enfiler ces bottes, alors j’allais pas les enlever. Mais comme la ville, c’est dégueulasse, je vais pas marcher sur mon tapis iraniens avec mes chaussures et laisser des particules de crachat, d’urine de chien et de cadavre de pigeon comprenez-vous ? Même si je conçois que de me voir arriver dans cette position sur mon paillasson peut surprendre, la solution à quatre pattes reste la plus adaptée à la situation …..voila voila ». Il avait pas l’air de trouver que c’était la solution la plus adaptée, il a sourit mais a préféré ne pas faire ascenseur commun….

Dommage, il est passé à côté d’autres techniques de « solution la plus adaptée » quand on est « un peu maniaque ». Bon ok…. quand on a des tocs…. mais léger….
Faut pas exagérer, vous ne passez pas votre journée à compter et recompter vos pulls ou faire des dessins géométriques sur le sol afin de placer vos chaises exactement au même endroit après avoir passé l’aspirateur…. Pis c’est pas Gilles de la Tourette, non plus…. Vous n’insultez pas votre concierge en vous touchant votre épaule avec votre oreille.
C’est plutôt que votre amour de la propreté et surtout, la mise en doute de la propreté des autres vous fait adopter des stratégies pour éviter la contamination, de votre intérieur ou de votre jolie petite peau lustrée, par le premier pouilleux qui passe.
C’est dans ce même soucis qu’à votre travail, vous avez fait une statistique des toilettes les moins utilisées. A savoir, celles qui sont les plus éloignées de la porte d’entrée. Mais avant d’aller plus loin, j’aimerais faire une parenthèse et expliquer aux hommes ce qui se passe dans les toilettes des femmes. Et arrêtez tout de suite de sourire bêtement, ça n’a rien à voir avec ce que vous avez vu dans les films pour plus de 18 ans. Non messieurs, dans les toilettes des femmes, on ne se sourit pas au coin savon pour se retrouver dans la même cabine et comparer nos implants…. C’est dans un tout autre registre. Les femmes, partant du principe que celles qui les ont précédées ne l’ont pas fait non plus, ne s’assoient jamais sur la lunette (ce qui reste encore, la méthode la plus simple) mais préfèrent la position de descendeuse à ski (salissante et non pratique). Voila, s’en est fini de l’explication, maintenant le pourquoi de la statistique «quand on est un peu maniaque » prend tout son sens.
Mais même avec l’aide d’une statistique précise, il n’en reste pas moins que quelques descendeuses ont quand même utilisé vos toilettes les plus éloignées de la porte d’entrée. La solution la plus adaptée «quand on est un peu maniaque », est de soit : opter également pour la position de la descendeuse, mais parfois votre programme musculation « rentrer dans jeans Diesel taille 27 » la rend vraiment très inconfortable…. Ou alors, vider le papier de toilettes afin de créer une couche protectrice d’au moins un 1 cm d’épais tout autour de la lunette.
L’inconvénient majeur de cette technique est : l’élimination du papier superflu. Vous pouvez rester plantée un bon quart d’heure à l’évacuer par palier (ce qui veut dire également que vous allez tirer la chasse au moins 8 fois, donc pour éviter toute gêne, à faire quand vous êtes certaine d’être absolument seule), ou vous y allez franco et créez un bon gros bouchon qui vous fera appeler le plombier, en douce, pendant que vos collègues seront entrain de détailler votre tenue du jour pendant la pause du matin.
Cependant, il faut bien veiller à donner votre nom ainsi que votre ligne DIRECT au plombier aux risques d’avoir droit à un pas discret et très fort « ALEXIA ! C’EST TOI QUI A APPELE LE PLOMBIER CE MATIN ? IL VOUDRAIT SAVOIR QUELLES TOILETTES TU AS BOUCHEES ? »

La semaine prochaine, j’aborderai la technique de « Comment ouvrir une porte sans utiliser ses mains », quand on est un peu maniaque…..

We wish you…

C’est pas encore allumé mais s’est déjà en place « la rue de la Halle vous souhaite de Joyeuses Fêtes », « les vendeuses de votre Centre Commercial vous remercient de ne pas vous presser tous de mauvaise humeur dans leurs rayons le 23 décembre au soir et vous souhaitent de joyeuses fêtes quand même bande de brêles »

On était le 30 octobre et déjà conditionné: ne pas oublier de dire à nos proches combien on les aime à coup bougies parfumées et autre encyclopédie des maladies rares.
D’un côté, c’est pas désagréable Noël….C’est la seule fois de l’année où vous recevez un cadeau sans saouler votre entourage sur le temps qui passe, la 2ème possibilité étant votre anniversaire.
Pis c’est aussi l’occasion de remarquer avec émotion, l’évolution de vos proches sur l’idée qu’il se font de vous et comment vous faire plaisir…

Votre frère par exemple, pendant une période de votre jeunesse, il vous offrait des cd…Puis, il y a eu ce jour funeste où le cd de Sheryl Crow, vous l’avez laissé durant 6 mois dans son emballage d’origine qui portait la mention « ne pas ouvrir le plastique en cas de retour de la marchandise ». Après, les cd, c’était fini! Il a changé de tactique, en misant sur la mode. Des T-shirts « Gaston Lagaffe, l’ami des bêtes » et « Titeuf, je râle par principe » qu’il ne vous a jamais vu porter, même si vous n’avez jamais eu le cœur de les jeter …..ça sera et c’est toujours, d’ailleurs, vos pyjamas. Puis il y eu la période « c’est fou le nombre d’endroit où je peux mettre des photos de mes enfants afin de faire un cadeau sympa à la tata ! » Un calendrier, une tasse, un tapis de souris, un tablier ou plus traditionnellement, un cadre….

Votre grand-mère, après vous avoir fait hurler de peur avec une poupée qui marche, (mais pas n’importe comment, comme dans les films d’horreur, de manière saccadée en faisant beaucoup de bruit et une expression pas très avenante) a décidé une bonne fois pour toute que vous aimiez les chats et vous faites désormais sensation avec votre assortiment de vaisselle et autres linges de bains à grandes oreilles et yeux perçants.

Votre maman trouve que depuis que vous n’êtes plus en âge d’accepter avec le sourire ses pulls crochetés, vos cadeaux, vous vous les faites vous-même et si vous n’avez pas le temps, qu’importe, un podomètre qu’elle aura reçu à son travail ou un échantillon lait pour le corps en guise de remerciement pour avoir pratiquement racheté un rayon parfumerie, fera bien l’affaire.

Votre oncle a plein d’amis artistes à soutenir. Les cadeaux n’ont pas évolués et c’est pour toute la famille pareil. Une bouteille de vin en bois qui est en réalité un poivrier ou « Les Aiglons en concerts »

Enfin, votre père a beaucoup aimé la période où vous vouliez tout faire comme votre frère. Il pouvait sans soucis vous offrir des ordinateurs qui parlent et des voitures télécommandées. Maintenant c’est fini tout ça, les goûts des filles, c’est les goûts des filles, c’est compliqué, vaut mieux pas s’y aventurer ! Des fois elles reviennent de chez le coiffeur pire qu’avant de partir ou avec des trainings hors de prix qu’elles n’utilisent même pas pour faire du sport…. C’est compliqué les filles… Vaut mieux leur donner de l’argent pour qu’elles s’achètent leur training hors de prix.

Quant à vous, votre famille a décidé que vous aviez du goût et que c’était une excellente idée de faire pot commun et que vous vous chargiez des cadeaux de tout le monde. Bêtement, vous allez leur demander à chacun ce qui leur ferait plaisir et devant l’éternel « oh! pas de cadeau merci! » vous vous retrouverez, comme tous le monde, dans les rayons du centre commercial, le 23 décembre au soir, de mauvaise humeur, à martyriser les vendeuses.

L’avis des autres

Donner son avis quand on nous le demande pas, c’est très répandu, c’est très féminin. Votre fils a prit le contenu de sa couche pour repeindre les murs du salon, on vous donne son avis. Votre pantalon en daim a des franges…. C’est pas très heureux, mais à l’époque, c’était très à la mode. Vous l’aimez tellement et surtout, il vous a coûté tellement cher, que vous n’avez pas le cœur de le jeter. On vous donne son avis. Vous ne le demandez pas, mais on vous donne son avis….
Faut pas s’énerver voyons, c’est toujours pour notre bien.
« Amène ton fils chez le pédopsychiatre, j’ai entendu dire que la plus part des sérials killers avaient très mal vécu le stade anal »
« Non c’est bien, je savais pas que tu étais fan de Johnny à propos ? »

Vous, votre avis, vous essayez de ne le donnez que quand on vous le demande et surtout, les deux pieds sur la pédale de frein… D’une part parce qu’ avant de savoir compter jusqu’à 10, vous saviez tout ce qu’il fallait savoir sur la sensibilité féminine et à quel point une simple remarque bénigne pouvait prendre une courbe exponentiel. D’autre part, parce qu’avec votre esprit créatif, vous risquez de faire une dissertation d’une page sur le sujet avec plein de petites pointes forts drôles du reste..mais pour vous, pas forcément pour votre interlocutrice.

Le pire des avis non demandés sont ceux où l’on essaie de vous faire un compliment avec la délicatesse d’un lanceuse de poids départ arrêté. Boum. Ça vous est arrivé, pas plus tard qu’hier. A la réception de votre fitness. Après une journée nerveusement chargée, vous posez une question simple, sans équivoque qui aurait dû amener une réponse simple sans équivoque, mais non.
Vous vouliez savoir combien vous aviez payé votre abonnement l’année d’avant, c’est simple comme question non ? La réponse est en général un chiffre, sans équivoque….
Ben non, en prenant votre dossier sur son ordinateur, la réceptionniste est tombée sur votre photo datant d’il y a deux ans, et s’est exclamée « Oh t’es vachement mieux maintenant !!! » Puis, devant votre regard oblique, elle a rajouté « Ben oui, t’étais beaucoup plus grosse ! » Entre les deux phrases, vous avez quand même eu le temps de : 1. Hurler 2. Débarquer en trombe derrière son bureau.
Effectivement la photo ayant été prise avec une webcam merdique, vous êtes tellement floue et déformée que vous n’en êtes pas bien sûre…Est-ce vous ? Est-ce Lassie chien fidèle? Difficile de savoir. En tout cas votre coiffeur de l’époque était un sale misogyne qui vous détestait, ça vous en êtes sûre…. Vous lui en faites la remarque, en hurlant toujours, et en précisant que votre période « obèse morbide » se situait aux alentours de 53 kg et que vous êtes prête à baisser votre froc ainsi que le sien pour faire un concours de cellulite si elle continue sur sa lancée….
Le concours de cellulite n’aura finalement pas lieu, à la limite, sa cellulite à elle, vous vous en foutez, vous trouvez d’ailleurs pas qu’elle en ait particulièrement et que du haut de ses 45 piges, elle fait plaisir à voir. Vous le lui avez d’ailleurs souvent dit. Ben ça maintenant c’est fini…Le prochain avis que vous lui donnerez, vous le ferez selon SA méthode en enrobant une saloperie au passage, sans qu’elle vous le demande….

L’angoisse

L’angoisse, elle vient sans prévenir, sans qu’on sache trop pourquoi…. On a vérifié trois fois si la machine à café était bien éteinte avant de partir en week-end, vous avez le pied dans l’ascenseur, et on vous pose la question : « t’as pensé à éteindre la machine à café? ». La réponse et « oui » mais vous rappuyez sur 5ème et vous vous pourrissez la vie à retrouver vos clés au fond de votre sac sous une tonne d’autres trucs qui ne vous servent à rien, afin de rentrer dans votre bureau pour aller vérifier….. L’angoisse quoi….

L’angoisse elle vous prend quand vous regardez vos scènes pour la 150èmes fois. Vos défauts vous les avez vu, ceux de vos textes aussi, vous ne voyez plus que ça d’ailleurs…Mais après avoir menacé de tout jeter, de tout recommencer, de partir pour une année sabbatique dans un monastère péruvien, la raison, euh plutôt vos pauvres amis qui ont collaboré dans l’aventure vous conseillent d’y aller « bordel ! »
Donc, on y va « bordel » ! Mais l’angoisse, elle, elle reste….Faut bien vivre avec, essayer de s’en défaire. Vous avez lu de nombreux articles là-dessus, une angoisse que l’on garde est un foyer rêvé pour votre futur cancer. Il faut en parler. Le cancer, non merci, vous en parlez.

Vous allez voir votre père…. Entre un rapport qu’il avait à rendre pour il y a une semaine, et la préparation d’un apéro pour l’intégration des femmes bosniaques dans un milieu hostile, il n’a pas franchement le temps de vous écouter. Il ne comprend pas trop votre démarche, pense que vous vous destinez à une carrière d’écrivain et vous félicite d’avoir prit l’initiative de jeter vos 60 premières pages, vos débuts qui ne vous satisfaisaient pas complètement, car un bon écrivain doit réécrire son livre au moins quatre fois. Vous lui expliquez vos aspirations de comédie, vous lisez dans son regard « et voilà, ça recommence, je n’en verrais donc jamais le bout ? J’ai enfanté le Tanguy féminin ou quoi ?». Donc vous le laissez à ses rapports et intégrer tranquillement les femmes bosniaques, vous partez.

Vous allez voir votre mère…. Et lui lisez quelques passages de vos sketches, en prenant soin d’enlever tout ceux où vous parlez : d’elle, de votre père, de votre frère, de votre belle-sœur, de votre neveu, de votre nièce, ainsi que tout ceux faisant référence à votre vie de patachon, ce qui fait que vous lui lisez en tout et pour tout un titre « Les choses que j’ai du mal à admettre ». Elle vous trouve épatante !

Vous allez voir votre frère…. Mais partager votre angoisse lors d’un repas avec un petit bonhomme qui se demande « comment ça fonctionne l’électricité PAPA ??? » (votre frère est prof, et votre réponse « c’est un petit bonhomme qui allume une bougie dans l’ampoule » ne lui plaît que moyennement) ou une petite nana qui joue à « je fais couler mes frites dans mon verre d’eau » n’est certes pas idéal. Au moment de lui raconter que « dans un de mes sketches j’ai un petit garçon qui fait un dessin sur le canapé et là il dit: « c’est un soleil mais il est rouge parce que j’avais pas de jaune », votre frère croit tout d’abord que vous racontez une bêtise que votre neveu vient de faire et commence à le sermonner. Puis comprenant sa méprise suite à vos explications empressées, il vous rétorque : « Et c’est le meilleur moment de TOUS tes sketches ? Bon certainement que si tu me disais un passage qui ne concerne pas une bêtise que mon fils a déjà faite, ça me ferait beaucoup rire…. Rassure-moi, t’as pas donné ta démission encore ? »

Vous allez voir vos amis…. On vous parle d’un peintre qui s’est coupé l’oreille et qui « lui non plus n’aura jamais connu le succès de son vivant »

Vous allez voir n’importe qui….. On vous fait le sketch de « l’avion Barbie » de Florence Foresti, et bien qu’en ce qui concerne Florence Foresti vous ne connaissez que son imitation de Madonna, vous devinez que « n’importe qui » a oublié une bonne partie des répliques et le joue vraiment très mal….

Puis vous avez un sms, le jour de votre anniversaire qui est pour vous une autre source d’angoisse…Ce sms dira « vas-y crois en toi, car moi j’y crois ».
L’angoisse ne partira pas forcément pour autant, du moins pas tout de suite, mais ce message aura le mérite d’éviter que vous la transmettiez à de pauvres péruviens, dans un monastère….

Les mensonges

Il y a des mensonges de survie, dit à l’arrache, sans répéter, donc pas très crédible :
-Non maman, c’est pas que j’aime pas ta quiche, c’est juste que j’ai trop mangé de…. de…. de cervelle de hamster à midi…. Alors là tu vois, forcément….. j’ai l’air de pas aimer mais c’est pas le cas, j’ai juste pas faim quoi…à cause de la cervelle de hamster, je répète….

Des mensonges de confort, utilisant toutes vos ressources de comédienne, et qui ne sonnent pas toujours juste :
-J’ADORE ta nouvelle coupe de cheveux ! Entre Yakari et Mireille Mathieu, mon cœur balance….En tout cas très réussi !

Des mensonges pour ne pas heurter, essayant tellement de cacher le fond de votre pensée , qu’elle en devient limpide :
-Et bien je trouve que ton nouveau copain à :
1. Une jolie voiture, c’est important de nos jours tu sais, pour faire sensation dans le parking du centre commercial le samedi matin….
2. Une jolie chemise, ça aussi ça compte quand tu devras le présenter à ta famille…..
3. Des sujets de conversation incroyablement longs mais qu’il auto alimente donc super pratique! Voila voila…..
Ce que je pense de lui ? Mais de lui…. dans son ensemble en mettant dans la balance sa jolie voiture et sa jolie chemise ? Ou de lui tout seul ?

Les mensonges par jalousie, qui ne vous préservent pas de la dur réalité :
-Ok Mathilde est jolie, intelligente, classe et pétée de tunes…. Mais est-ce là vraiment l’essentiel ? Est-ce là, que l’on trouve les VRAIES valeurs de la vie ? Je te le demande ?

Et il y a les pires, des mensonges…. :

-Non j’ai plus de nouvelle. Aucune ! depuis plus d’une semaine….Mais je le vis très bien, TRES BIEN! Et si tu crois que j’en ai quelque chose à foutre de ne plus avoir de nouvelles depuis 6 jours 8 heures et 34 minutes et ben tu te gourres! Je n’attends plus de ses nouvelles, plus JAMAIS de ma vie, tu m’entends bien ? Ah ça ! J’ai changé. Plus mature, plus posée et tout le bordel…. Même si j’avais de ses nouvelles, là maintenant, je ne le remarquerais même pas c’est te dire….

…… celui que vous dites aux autres pour essayer de vous convaincre vous-même, en échouant lamentablement…..

Les gens qui n’en ont rien à foutre de votre vie

Il y a des gens qui n’en ont rien à foutre de votre vie. J’entends par là, vous les connaissez, vous les avez vu à maintes reprises, vous avez passé du temps avec eux mais, dans cette relation, votre rôle ce limite à : écouter, faire le public et toutes les 10 ou 15 minutes faire un « moui » d’approbation ou un « rooooo » d’indignation.
Ce genre de personne, vous arriveriez avec votre petit tabouret et une corde autour du coup, ils vous raconteraient les problèmes orthodontique du cadet.
Même si vous n’êtes pas forcément en société pour faire des monologues (n’en déplaisent au gros lourd qui vous en avait fait une fois la remarque), vous appréciez malgré tout entendre le son de votre voix et avoir l’occasion d’en placer une, ne serait-ce que quand l’autre reprend sa respiration. Donc consacrer une heure de votre temps à avoir une leçon de choses, connaître tous ses secrets douloureux de famille, et en prime avoir une description psychologique détaillée de votre petite personne (si, si, car même si vous ne les intéressez absolument pas, ce genre d’individu vous connaissent mieux que vous ne vous connaissez vous-même, d’après eux…) vous vous en passez aisément.
Parmi eux il y a Nadia. Nadia, elle travaille chez votre dermato Jet Set. Chez lui vous y allez depuis quelques années déjà, vous jouez le rôle du lapin de laboratoire. Sur vous, il fait ses tests grandeur nature, ça lui coûte moins cher et il est pas obligé de vous nourrir ou de changer la paille de votre cage.
De cela vous en êtes consciente, pire il vous semble même que multipliez les soins dont vous n’avez absolument pas besoin, mais comme vous êtes une fille, vous avez décidé une bonne fois pour toute que lorsque vous aviez franchi la porte de son cabinet que vous aviez eu une idée lumineuse, et avouer le contraire maintenant serait accepter que vous vous êtes trompée..Impossible, tout simplement IMPOSSIBLE.
Mais revenons à Nadia. La première fois que vous l’avez vue, vous lui avez dit « Bonjour », elle vous a dit….le reste. Pas besoin de lui expliquer votre vie elle s’en fout. Pour elle, vous êtes une artiste (vous ne lui avez dit que « bonjour », je répète….), et le vieillissement de votre mère (qu’elle n’a jamais vue) se caractérise par un relâchement cutané, plus que par des rides marquées, ce sera pareil pour vous, pensez à le dire à chaque fois que vous achèterez une crème. Ah oui ! vous seriez sa fille, elle n’irait pas par quatre chemin : Botox. Vous n’êtes pas sa fille mais elle n’y est pas allée par quatre chemin quand même….. Punkt schluss, s’en est fini en ce qui vous concerne, passons à un sujet beaucoup plus intéressant, elle….De toute façon, après qu’elle vous ait conseillé le botox, soyons franc, parler, vous n’en êtes plus capable, de même que de vous souvenir de votre nom ou votre lieu de domicile….
Oui mais voila, Nadia, même si elle s’en fout de vous et qu’elle vous a fait la mine d’un chat sans poil pendant tout l’été parce qu’elle vous avait brûlée au deuxième degré, elle vous fascine. Ses projets de construire une machine révolutionnaire qui ne verra certainement jamais le jour et qui la ruine, son déménagement du jour au lendemain avec une valise et ses deux enfants, ses dernières vacances à Malte consacrée à apprendre l’anglais pendant deux semaines…. Elle a d’ailleurs acquit les bases de la langue qui lui ont été très utiles afin de mentir sur son âge suite à sa première nuit avec un illustre inconnu rencontré sur place, ainsi que pour lui dire à quel point « He was a gros salopard » quand il l’a largué à la fin de ces mêmes vacances. Dans le même temps, elle vous expliquera qu’elle est une femme très sensible à coup de « non mais quand même, quel connard, franchement ! vu que j’avais plus de vocabulaire j’ai continué à l’insulter en français ! » … Pour conclure le sujet par un virement à 360 degré en affirmant qu’il est certainement l’homme de sa vie.
Vous l’approuvez, essayer de placer deux trois conseils par-ci par là, et ne pouvez vous empêcher de lui dire en partant « Alors au mois prochain Nadia ! vous m’expliquerez comment vous avez rattrapé le coup avec Monsieur Mufle hein ?! »
Nadia, elle s’en fout de votre vie, et vous en redemandez….

La jungle

Le samedi en ville c’est la jungle. Le samedi en ville, tu te demandes toujours pourquoi, alors que tu y habites toute la semaine, tu choisis CE jour pour faire tes courses…. Pendant ces mêmes courses, tu te recevras 4 paniers, au choix et dans le désordre: dans les côtes, les tibias, re les côtes et l’épaule (eh oui il y a des gens très grand).
Tu auras beau arrêter ton Ipod pour l’occasion, tu n’entendras aucun « Oh pardon ! ». Et devines quoi ? De ton côté tu n’as balancé ton panier sur personne, même que si tu l’avais fait, allez ! Soyons fou! Tu aurais dit « Oh pardon »….
Donc, comme tu es une fille, et que t’as du faire deux trucs que t’aimais pas du tout dans la même journée (oui, avant les courses t’as fait ton ménage, autant dire que la dépression n’est pas loin), le résultat est COMPENSATION.
Ce qui fait que tu déboules dans une de tes boutiques préférée, là ou les vendeuses t’appellent par ton prénom et s’inquiètent pour ta santé quand elles ne te voient pas pendant deux semaines….
Opération compensation réussie tu repère LA (euh 150ème) jupe de ta vie. Seulement voila, à l’intérieur, s’admirant dans le miroir depuis 10 bonnes minutes, secouant la tête à gauche, à droite, usant et abusant de sa coupe coiffé/décoiffé de Jacques Dessanges, une espèce de sous Pamela brune. Elle scrute se tourne, se re-re-tourne, hésite… Toi tu donnes ton avis :
« Si si, elle vous vas bien ! Ah ça c’est sûre en comparaison de celle que vous portiez tout à l’heure, c’est un autre style…. Ben celle là, elle est plus classe…C’est moins marqué « Regardez mes fesses ! » dessus quoi… »
Là-dessus, t’en cherches une pour toi et devine quoi ? Ta taille, il n’en reste qu’une et qui est dedans? « Sous-Pamela » qui rivalise toujours de coiffage décoiffage devant sa glace, en se demandant certainement si elle en aura pour son argent et que cette jupe sera un appel au viol lors de sa sortie hebdomadaire au soirée « 28 ans et toujours célibataire »
Alors bien que tu sois quelqu’un de plutôt sympa et tout et tout, tu t’entendras lui dire : « Franchement ? A bien vous regarder, elle vous va pas très très bien, c’est pas votre style » Et tu sors la phrase magique «On dirait même qu’elle vous grossit… »
Sur ce, tu te barres, froidement, tout en chuchotant à la vendeuse complice « Vous savez ce qui vous reste à faire ? »
Oui, toi aussi finalement, tu peux t’adapter dans la jungle.

Je suis malade

Les huîtres, c’est pas pour vous, vous le saviez. Enfin vous le saviez, disons que vous l’avez appris à vos dépends.
Lors d’une soirée, dans une autre ville de surcroit (ce genre de révélations arrivent rarement sur votre canapé), vous aviez monté quatre à quatre les escaliers de la boite de nuit pour finir lamentablement sur le trottoir d’en face. Durant cette petite escapade, vous aviez eu la joie d’entendre les commentaires des passants médusés : « L’alcool, quel fléau, ça tue notre jeunesse ! »

Trop occupée à maintenir le peu de dignité qu’il vous restait en essayant de prendre une pose naturelle et classe même dans l’adversité, vous vous étiez retenue de leur répondre « J’AI RIEN BU BANDE DE CONNARDS », à défaut de retenir autre chose.
Seulement voila, cinq ans après, suite à une opération Kamikaze que l’on nommera « Pâtes aux moules et vongoles deux soirs de suite » le troisième soir, une autre révélation vous apparaitra : afin d’éviter une greffe de l’estomac, les fruits de mer, on laisse tomber….
Donc voila, heureusement, cette fois, vous êtes chez vous, donc vous vous rappelez les conseils de votre grand-mère « Coca à la cuillère, de préférence chaud et sans gaz, bref dégueulasse, mais super efficace » ainsi que les conseils du film trainspotting « Avoir deux seaux à proximité »
Donc, on gère, tout va bien. Mais on se sent bien seul à regarder toute la nuit « chasse et pêche » ou « Les filles d’à côté », sans parler que vous n’aviez jamais remarqué à quel point, le nombre de pub en rapport avec la bouffe est important, même à quatre heures du matin.
Donc quand on se sent seule, malade et abandonnée, on sms sa maman pour se plaindre ainsi que pour la culpabiliser d’habiter aussi loin quand sa fifille est dans l’adversité. « Bouhou maman, chui malaaaaaaaaaaade » Puis on attend une heure respectable et on l’appelle. Comme toutes les mamans modernes dignes de son nom, vous ferez vos doléances « bouhou maman chui malaaaaaaaaaaade »….à son répondeur.
Puis vous arrivez enfin à la joindre ! C’est sûre, elle se fait du soucis, l’opération « culpabilisation » a fonctionné. Elle pense quand même qu’il serait préférable d’appeler l’ambulance, minimum…..Mais quand même, elle finira par vous lâchez « J’avais prévu la raclette, j’ai un stock de fromage tellement énorme, t’es sûre que ça te fait pas envie »
Vous cherchez quelqu’un qui garde le cap en toutes circonstances ? Demandez ma maman, elle est exceptionnelle 😮

Moi j’aime Madonna….

Pour plein de raisons, plus ou moins logiques, on est pas toujours logique…..Pour moi, c’est LA femme par excellence
-Madonna me donnait son énergie sur un air d’ABBA tout en me disant « Hung up » quand mon cœur disait « bouhou nervous break down »
-Madonna m’a fait oublier mes 8 heures d’attentes derrière des barrières, en plein soleil, rien qu’en apparaissant sur son trône
-Madonna ne me raconte jamais l’intégralité du spectacle de Florence Foresti (je précise que j’aime beaucoup Florence Foresti, et encore plus quand c’est elle qui joue….)
-Madonna ne m’engueule pas quand j’arrive en retard à une séance
-Madonna ne m’a jamais planté un verre 5 minutes avant parce que je l’avais vexée par sms
-Madonna est belle, bien coiffée, bien maquillée sur mon fond d’écran
-BREF Madonna est parfaite

Seulement voila, quand vous aimez quelque chose ou quelqu’un, peu importe, vous trouvez toujours des gens pour vous dire : « Beurk, c’est de la daube ».
Pas parce qu’ils le pensent, juste pour vous faire chier….. Comme à 6 ans, lorsque votre mère vous avait obligée à porter une jupe, et que les garçons trouvaient irrésistible de vous les lever ….Juste pour faire chier…(ce traumatisme vous fera porter des pantalons jusqu’à votre majorité et détester les garçons encore aujourd’hui).

Ces gens vous les connaissez. Ce sont les même qui vous ont dit :
« Nager à la piscine ? Beurk faut vraiment vouloir. Moi je préfère le lac…. ».
Bien entendu votre réponse ne s’était pas fait attendre :
« Mais oui chéri, mais là c’est le mois de novembre tu vois ? Alors nager au lac c’est vraiment TRES sympa, mais j’ai pas le matériel adéquat pour casser la glace…. »

Et des jours, on est un peu sensible. Pour tout un tas de raisons plus ou moins logique, on est pas toujours logique. Ce qui fait que vous n’êtes pas d’humeur à entendre que « Madonna ? Beurk ! c’est QUE du marketing, elle a aucun talent ! ». Donc un dialogue savoureux s’ensuit :

Mes assaillants (pour faire chier) : Bah Madonna, elle est refaite de partout
Moi (très énervée) : De toute façon une femme qui vieillit est une femme coupable. Passé la quarantaine, si tu fais de la chirurgie, on dit que t’es refaite de partout, si tu fais rien, on te traite de vieille peau. Madonna c’est surtout une acharnée de boulot et de sport qui fait que c’est un putain de canon à 51 ans…..
Mes assaillants (pour faire chier) : Elle est pas acharnée, elle est décharnée, pis de toute façon sa musique c’est de la merde
Moi (sur articulant chaque mots afin de ne pas hurler ) : Ouais t’as raison…. Tu sais qu’elle ne se lève pas de son canapé pour moins d’un million ? A propos, comment se passe tes sessions Karaoké du samedi soir ?

Et la discussion continue et se termine à peu près toujours par :

Moi (qui devrais vraiment relire mon bouquin sur la communication non violente) : ALLEZ TOUS VOUS FAIRE FOUTRE !

Ils l’ont pas volée me direz-vous ? Certes, mais quand, dans le groupe qui doit aller se faire foutre, il y a un malheureux client, exceptionnellement en visite dans vos locaux ce matin là, vous vous dites en descendant les escaliers de manière énergique et encore rouge de colère : « Je pense que réussir dans l’artistique n’est plus une option maintenant…. »

Parfois……

vous êtes triste….. pour plein de raisons que vous avez pas franchement envie d’expliquer style:
-Je m’obstine à voir les gens comme je voudrais qu’ils soient et pas comment ils sont réellement, ce qui fait que ouille! Plein la tronche sur ce coup là….
ou
-Mon chat a décidé de faire le triple lutz sous une voiture….Figure très réussie, sauf l’atterrissage.
ou encore
-Ben non, j’ai plus mon Audi décapotable, c’est la secrétaire de mon ex qui est dedans à l’heure actuelle, d’autres questions?
Seulement voila, quand on est une fille communicative est pleine d’humour (si si), et que le 98% du temps vous êtes en représentation sauvage, les gens qui vous entourent n’ont pas franchement l’habitude et ne veulent pas vous voir différemment que « tagada tsoin tsoin, qu’est-ce qu’on se marre! »
Oui mais aujourd’hui, c’est décidé, il n’y aura pas de tagada tsoin tsoin, vous êtes triste….
Donc vous avez droit à:
-Roooooooooooo la tronche! On dirait moi quand je fais la gueule! Tu fais la gueule?
Non vous ne faites pas la gueule! Vous détestez les gens qui font la gueule! La dernière fois que vous avez fait la gueule, vous n’avez pas eu de mousse au chocolat et vous hurliez à la mort dans votre chambre pour que la punission soit levée. Alors dans un excès de bravour et de candeur, vous répondez:
-Non, je suis triste….
Silence qui dure, dure, dure, pis là, sans un mot, la personne se barre….(véridique)
Bah pas grave….. C’est toujours bon pour l’inspiration du prochain tagada tsoin tsoin que vous réservez à vos collègues pour la pause de demain matin.

La belle au Bois Dormant

Quand t’as pas de gosse, tu dois toujours garder ceux de tes copines au bord de la crise de nerfs qui ont besoin d’une journée thalasso afin d’éviter de faire les gros titres des journaux.
Le problème, c’est que t’as pas franchement la panoplie « Barbie maman parfaite » et au moment du coucher, que t’attends impatiemment depuis le début de la matinée, ben il veut pas dormir parce que « MAMAN ELLE ME LIT TOUJOURS UNE HISTOIREEEEU »
Les seuls bouquins que t’as dans ta bibliothèque c’est « La cuisine pour celle à qui leur mère n’a rien appris » et la série « Pourquoi les hommes sont inutiles : changer une roue »
Note en passant, je conseille fortement le deuxième qui est très utile. On apprend notamment qu’il faut éviter de faire tourner le crique avec le pied quand on a mis des petites sandalettes. Pour avoir fait cette expérience, ça fait très mal, j’aurais apprécié lire le livre avant……
Bref donc pour l’histoire, vive les qualités théâtrales d’improvisation, on fait sans.
Je vous fait part d’une racontée au petit chérubin insomniaque d’une amie, afin d’aider toutes les personnes n’ayant pas ces qualités et pouvant se trouver un jour dans le besoin. Je sais, je suis profondément généreuse….
Donc voila, la Belle au Bois Dormant improvisée:
« La belle au bois dormant elle, elle s’est piquée avec un fer à souder. Oui oui ! Elle faisait de la soudure tranquille dans son garage et paf, elle se pique. Donc ça la téléportée jusqu’à son lit dans un dongeon du château et ça la plongée dans un profond sommeil, comateux, deuxième stade….
Cent ans plus tard, un Prince, charmant et célibataire, passant par là par hasard, se dit « Tiens, celle là sur son lit, et si je l’embrassais ? » Fait étrange parce que 100 ans sans se laver les dents, s’épiler la moustache ou mettre du déodorant, c’est pas la première chose que tu devais avoir envie de lui faire… Mais bon, il l’embrasse, il l’embrasse, c’est son droit…… et là, électrochoc elle se réveille ! Donc, il l’épouse et lui fait beaucoup d’enfants avant même qu’ils aient pu remonter sur le cheval et faire un mine toute réjouie style couverture de Paris-Match « c’est trop beau ce qui nous arrive ! ».
Bon après l’histoire s’arrête là, et on nous dit qu’ils vécurent heureux…. Moi perso, si tu me demandes mon avis, j’ai des doutes, parce que la Belle au Bois Dormant, vu la nullité que c’est en tâche ménagère, après une semaine de bonheur sans nuage, elle se retrouve à l’hosto suite à un accident de Décapfour. Et son mari, le Prince charmant qui embrasse tout ce qui bouge, aura tôt fait de la remplacer par la première Peau d’Ane qui passera dans le quartier, c’est moi qui te le dis.
Bon la prochaine fois on abordera la première histoire ou l’on parle ouvertement de la polygamie féminine : Blanche Neige et les 7 nains, maintenant dodo ! »

Tournez manège est de retour

Merci mon Dieu. Rien que pour les questions super osées des filles sur la recette de la tarte aux pommes, ça vaut la peine….
Rien que pour la difficulté des garçons à cacher qu’ils sont chaud comme la braise et limite pervers, ça vaut la peine….
Les filles éliminées ne dissimulent même pas leur soulagement en entendant la malheureuse élue répondre à un flot de question « Gilles de la Tourette » avec le mot culotte toutes les deux phrases, dit de manière tellement fébrile qu’il sera à chaque fois écorché.
Tellement bien que j’en ai enlevé mes écouteurs. J’ai un fitness High-Tech, plutôt que de se voir pourpre est dégoulinante de sueur dans un miroir, on a la télé. C’est là que j’ai appris que fou rire et courir, ça rime mais ça fait aussi tousser, perdre l’équilibre et tomber du tapis. M’en fous, ça en valait la peine.
Un seul regret, les Inconnus sont déjà passés par là…..

Dans les roses…..

Les garçons naissent dans les choux, les filles dans les roses. Ce gros mensonge évite une explication gênante style « tu es passée par le vagin de maman et tu m’as valu trois mois de rééducation du périné ».
Mais pas seulement. Dans cette phrase qui pourrait sembler bien anodine est sous entendu « Le garçon sera rustre et sans manière, mais que peut-on attendre de quelqu’un qui est né à même le sol dans un truc qui pue, je vous le demande? Par contre, toi, la fille, tu es née dans un endroit où des parfums sont tirés, quelque chose que l’on offre quand on est amoureux, pas d’excuse, tu seras classe en TOUTES circonstances »

Soyons clair, cet héritage, va nous peser tout au long de notre vie. Les filles naissent dans les roses pas dans un vulgaire chou, pour en être digne, elles développeront un grand sens de l’imagination afin de se sortir de situations embarrassantes, tout en finesse……

« Merci pour le verre, j’ai eu du plaisir, c’était très agréable. Tu es quelqu’un de sympathique et ouvert, pouvant parler de manière colorée, et surtout sans t’arrêter, de tout un tas de sujets ! Cependant, même si je pense que beaucoup de points nous rapprochent, un départ imprévu pour le Botswana m’oblige à mettre un terme prématuré à notre relation. Crois bien que je le regrette vivement. Bien sincèrement Alexia-K
PS : Mon départ est prévu dans deux heures, et j’ai appris qu’il y a une forte épidémie de fièvre jaune dans mon lieu de résidence. Ne réponds donc pas à ce message car je n’aurais pas le temps de le lire et ne m’attends pas, car n’étant pas vaccinée contre cette terrible maladie très contagieuse, je n’ai pas investi dans un billet de retour. Encore plus sincèrement Alexia-K»

Une soirée avec mes copines

Ce soir je vais à une soirée Sex Toys. J’ai une amie dans le milieu, on soutient ses amis ….
Une soirée sex toys, vous vous retrouvez entre filles pour un présentation décomplexée sur les dernières inventions de godmichés portable et menottes à frou frou alors qu’on est vendredi soir et que la libido est au point mort TELLEMENT vous êtes fatiguée….
Une soirée sex toys, c’est là où vous apprenez que votre copine Charlotte ne peut pas utiliser certains lubrifiants, parce que la dernière fois celui à l’arôme fraise lui a fait de monstrueuses démangeaisons….
Une soirée sex toys, vous ne pouvez pas vous empêcher d’imaginer ce que vos copines vont faire avec tout ce qu’elles ont achetés, vous avez des flashs sur les démangeaisons ce qui fait que vous ne les voyez plus jamais de la même façon…

Et pour les encouragements de l’entourage tu peux repasser….
On m’a dit l’oeil lubrique: « Tu sais tu peux trouver aussi de la super lingerie »
On m’a fait relativiser : « Bah c’est comme une soirée tupperware »

Oui, mais à une soirée tupperware, vous ne faites pas les gorges chaudes des brunchs du dimanches parce que vous avez acheté un plat à salade……

Qu’on ne me dise plus JAMAIS que je n’ai pas l’esprit d’équipe

Dans le même esprit….

…et suite à la continuation de mes déboires « amitieux », j’ai soumis mes amis facebook à un petit questionnaire, le voici:

Vu le succès sans précédent, et tout à fait flatteur que la proposition de m’accompagner au concert de Mylène Farmer vendredi a eu, j’ai décidé de réitérer l’expérience pour ma soirée de samedi soir.

Donc proposition de m’accompagner à une super soirée encore à définir.

Afin de vous aider à répondre au mieux, vous avez le choix entre les réponses suivantes:

(il va de soi que mes amis Vénézuéliens, brésiliens, ainsi que tout ceux qui m’ont ajouté car avoir 160 amis, c’est vachement plus joli que 159, sont exemptés de ce questionnaire)

Alors voila le choix multiples et variés sur le thème de « Je voudrais bien MAIS »

a)je n’avais pas prévu de vivre jusqu’à ce samedi 20 heures
b)c’est le jour reservé à tromper ma femme/mon mari/le chat du voisin
c)je me lance dans le métier prometteur de call girl, c’est LE soir le plus chargé
d)j’ai ma réunion de ceux qui ont une MST anonyme. Ben merde alors maintenant je ne le suis plus…
e)Aucune de toute ces réponses, par contre, je suis un peu étonné/e car je pensais t’avoir virée de mes amis depuis belle lurette.

Alexia qui trouve que c’est bien d’être célibataire et d’avoir PLEIN de temps pour voir ses amis, euh lire leur excuses diverses et variées!

Les amis

Etre célibataire c’est bien. De toute façon c’est bien connu, les amours passent, il n’y a que l’amitié qui reste. Donc toi, cette phrase, tu la répètes à qui veut l’entendre et une fois les amours passés, tu la mets en application.
Seulement voila, le con qui a inventé cette phrase, il aurait pu préciser qu’il faut tout un tas de facteurs pour que ça marche, cette pseudo affirmation de philosophe du dimanche….. Et que quand tu éplucheras ton répertoire téléphonique pour éviter de passer ton samedi soir avec le Père Fouras de Fort Boyard, tu te retrouveras avec des réponses du genre :
-Sache que si je n’avais pas une vie de famille merveilleuse avec un mari merveilleux, une maison et des enfants merveilleux, je prendrais le temps de voir des amis qui n’ont pas cette chance
-ça serait très volontiers, mais je viens de punir mon gosse dans sa chambre pour les 18 prochaines années, on a entamé la première heure là…..
-merde ! J’avais pas bloqué ton numéro ? bon ben jpeux pas parce que, euh c’était quoi l’excuse que je t’avais donné la dernière fois ? Histoire de ne pas faire de doublon….

Dans le monde d’Alexia

AVERTISSEMENT: ce texte peut heurter la sensibilité des personnes ayant des enfants, c’est pourquoi ils leur est conseillé de lire uniquement la phrase suivante:

Avoir des enfants, c’est merveilleux

Pour les autres, voici le monde d’Alexia:
Dans le monde d’Alexia, il y a une ville qui s’appelle: Môme city. Cette ville vous l’aurez compris, est peuplée uniquement d’enfants. Ils peuvent à loisir et aux choix, faire des caprices parce qu’ils ne veulent parce de glace vanille mais au chocolat, hurler à se faire exploser les poumons parce que leur vélo et vachement moins joli que celui de Gaëtane, pis qu’en plus faire du vélo de nous jour, c’est ringard, il y a les trotinettes électrique, pleurer à se faire exploser les paupières (dégueu) parce que regarder « Sercret Story » c’est beaucoup plus important que de se promener au soleil couchant lors d’une belle soirée d’été.
TOUT leur est permis, ILS SONT ENTRE EUX à Môme City! Personne pour leur dicter leur conduite, personne pour leur empêcher de vivre la vie, la vraie, celle qui consiste à penser que tout ce qui ne vient pas d’eux est complètement DEBILE
Môme City se situerait entre « je ne me rabats jamais sur la gauche city » ainsi que de « si je te bouscule ou te passe devant à la caisse du super marché, ben va te faire foutre, city »

Quant à moi je vivrais bien plus loin, malheureusement, hé hé, dans une ville, où apprendre « Vogue » ainsi que sa choré serait obligatoire, dans une ville ou demander l’âge des gens ou tout autre question qui fait chier et dont on a rien à foutre serait passible d’emprisonnement à vie, dans une ville où ton voisin du dessus, il a des chaussures spéciales qui ne font jamais de bruit après 22 heures, dans une ville ou tous les vieux et les retraités se répétent une phrase tel un mantra « les courses, c’est du lundi au vendredi et JAMAIS après 17 heures »

Une leçon de tolérance?

Je ne suis pas différente des autres. Les émissions racoleuses, glauques et voyeuses malsaines au possible, je les regarde of course! Sauf que là, un message d’avertissement annonce la couleur, ce n’est pas une simple émission de télé-réalité qui n’a pour but que de rapporter un maximum de pognon, non! C’est une leçon de tolérance!

Mon incroyable fiancé version gay. Deux gars font croire qu’ils sont gay mais ils le sont pas vraiment (ouf ,on a frôlé le drame). Le but du jeu et d’annoncer leur mariage à leur famille catastrophée (enfin, une famille puisque l’autre participant est un acteur). Le tout ponctué de séances coaching frolant tellement le cliché, qu’elles en deviennent drôle (alors là tu vois à ce moment précis, tu dois dire J’ADORE en pliant ton bras et tournant ta main), c’est déjà ça de gagné.

 La délivrance dans 13 jours où ils pourront dire fièrement « MAIS NON JE DECONNE CHUI PAS GAY VOUS AVEZ EU LES BOULES HEIN??? » Pis là, la famille est bien soulagée et ils gagnent 100 000 euros. 

Mes pensées vont à  toutes les personnes qui doivent également faire ce genre d’annonce et catastropher leur famille sans que ce soit pour déconner et qui ne deviennent pas plus riche pour autant.

Spécial dédicace également à tous ceux, qui les prochains jours vont dire « papa, maman, je suis gay » et qui entendront leurs parents répondre « PUTAIN c’est TF1, il va nous rapporter 100 000 euros ce petit con!

l’ex de votre ex

Il y a des moments comme ça qui vous font bêtement du bien.. Par exemple, l’ex de votre ex, vous en avez entendu parler, et plus qu’à votre tour, ponctué d’histoire vraiment touchante de premier baiser sur « don’t break my heart » de rose tatouée sur l’omoplate et de tentative de suicide à la vodka red bull quand ça s’est terminé, bref THE BIG LOVE jamais oublié et à jamais regretté. Les choses sont claires, vous n’avez jamais fait le poids.

De manière totalement intentionnel, cela va  de soi, vous tombez sur le profil facebook de l’ex de votre ex, et là vous voyez une bonne tête d’alcoolo pas forcément repentie, ayant marqué comme phrase de présentation « aime la vie mais surtout le créateur, car il est le créateur, et il sait tout » (ami de la prose explicite allant droit au but BONJOUR !) et dans ses loisirs : Jésus…..

C’est con mais ça fait toujours plaisir ce genre de chose

Zeblog ?…

Il faut savoir une chose, quand on fait des scènes comiques, ou du moins, sensées l’être,
il y a UNE personne que vous ne faites plus rire du tout, c’est vous-même……

Il faut imaginer ceci, l’idée vient sans prévenir. Par exemple, vous parlez avec quelqu’un
qui vous fait deux compliments sur votre démarche artistique: le site est joli (bravo Raphaël),
et les photos sont vraiment bien (bravo Sandrine). Par contre sur vous, votre jeu et vos brillantes
idées, rien! que dalle…. Sur le moment ça vous fait pas vraiment rire mais comme vous êtes une
petite drôle au fond de vous, vous sentez tout de suite le potentiel comique de cette anecdote
donc: vous l’écrivez dans votre petit calpin, pour ensuite l’intégrer à d’autres idées.

Ça finit par faire un texte. Ce texte vous le laissez reposer, puis le remodifiez si besoin est.
Les semaines, parfois les mois passent, vous finissez par le jouer.  Malheureusement, parfois,
ce que vous trouviez « vraiment très drôle » ne le sera plus forcément trois mois plus tard.
Ce qui est vrai un jour, ne l’est plus le lendemain. L’humain est ainsi fait notre état d’esprit,
nos certitudes changent au même titre que vous trouviez que Dorothée était ce qui faisait
de mieux en matière de musique ou qu’un mars et un coca était le sommet du plaisir en
matière de bouffe quand vous étiez gosse…..

Après, il faut passer de l’écriture au jeu, là aussi, il y a toujours un décalage….
Un « Tagada Prout » irrésistible dans votre tête, une fois joué pourra se révéler complètement
à côté de la plaque (dommage parce que c’est drôle un tagada prout mais vous savez pas l’interpréter
comme il se doit, vous savez pas l’interpréter comme il se doit! c’est comme ça……) Donc, après
le douloureux constat que certaines de vos propres scènes ne vous décrochent même pas un sourire,
vous commencez à en envoyer un certain nombre à la poubelle.

En plus, on rajoute à cela, une comédienne un brin angoissée qui peut facilement réaliser l’exploit
de faire 105 prises pour…..4 phrases, même avec la meilleur volonté du monde, c’est physique,
le sourire se tend légèrement.

Heureusement quand on sait bien s’entourer, on limite les dégâts.

Un montage avec un Frédéric d’un calme olympien à prendre, reprendre, rereprendre les scènes
avec des remarques du genre « si tu coupes ¼ de secondes avant, ça fait TOUTE la différence !»
Pour que vous changiez d’avis deux secondes plus tard « T’as trop coupé, on entend même plus le début de ma phrase là! »

Les séances photos chez une Sandrine avec des nerfs en acier trempé face à des questions comme :
« c’est voulu que j’ai l’air d’un nain de jardin boudinée dans son pantalon taille haute ou pas ? »

Un Raphaël qui persévérera dans son ingéniosité et ne courbera jamais l’échine quand il s’entendra dire
« ton travail est super, mais il y a un changement de dernière minute. On ne met plus le site en ligne,
plus jamais…. poubelle….. »

Et puis, on prend ses gouttes, on fait ses respirations sophrologiques, on passe par-dessus ses doutes,
on franchit le pas et on se lance….comme une grande

Et voila, l’aventure commence…….

Alexia K